VIDÉO - La nouvelle gaffe de Kellyanne Conway, conseillère de Trump, fait le tour du web

DÉTOURNEMENT - Photographiée agenouillée sur le sofa du Bureau ovale, la conseillère de Donald Trump a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Dans le flot des critiques, certains internautes se sont livrés à des détournements hilarants de cette scène cocasse.

Décidément, Kellyanne Conway n'en rate pas une. Après avoir imaginé le concept de "faits alternatifs", inventé le "massacre de Bowling Green" et fait la promotion de la marque de vêtements d'Ivanka, la fille de Donald Trump, la conseillère du président des États-Unis a trouvé un moyen de faire parler d'elle. Et ce, bien qu'elle ait été tenue à l'écart.

Sur ce cliché pris par un photographe de l'AFP, publié sur Twitter à 2h32 dans la nuit de lundi à mardi, Conway apparaît l'oeil visé sur son portable, agenouillée, ses chaussures aux pieds, sur le sofa du Bureau ovale. Au même instant, le président Trump prend la pose pour une photo avec des dirigeants de lycées et d'universités noirs. 

Il n'en fallait pas plus pour déclencher un tollé sur la Toile. De nombreux internautes ont dénoncé le manque de respect de Kellyanne Conway envers les invités ou le fait que la proche conseillière de Trump soit assise alors que le président est debout, solennel. "Pour l'amour de Dieu, tu n'es pas chez ta mère ! Montre un peu de respect pour ce bureau", a d'ailleurs écrit l'un d'entre eux, outré. Le cliché de la directrice d'institut de sondages, devenue directrice de campagne du candidat républicain, a été retweeté plus de 2000 fois. 

Dans le flot des critiques suscitées, certains internautes se sont livrés à des détournements de la situation.

Je suis désolé m'dame, mais les chaussures sont interdites sur le canapé. C'est la loi je n'y peux rien
Nos ancêtres recouvraient de plastique les canapés pour les femmes comme Kellyanne Conway
Oh mon Dieu ! Un Salamèche est dans le Bureau ovale
Les enfants dans le Bureau ovale : Obama vs Trump

Echaudés par ces nouvelles attaques à l'encontre de l'administration Trump, les supporters du milliardaire américain ont répliqué avec des photos de Barack Obama, les pieds posés sur son bureau ou sur la table basse du Bureau ovale. À la différence que lui était... président des États-Unis.


Mardi soir, la conseillère de Trump à quant à elle expliqué sur la chaîne Fox "qu'on (lui) avait demandé de prendre une photo dans une pièce pleine de monde avec la presse derrière". "On m'a dit de prendre un certain angle et c'est ce que j'étais en train de faire. Ce n'était certainement pas un manque de respect, je n'avais pas l'intention de mettre mes pieds sur le canapé", a-t-elle ajouté.  Une explication qui ne changera pas l'avis des internautes. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter