Élection américaine : La Pennsylvanie, un État-clé au cœur de la bataille pour la Maison Blanche

Le président républicain l'avait emporté en Pennsylvanie avec tout juste 44.000 voix en 2016.

ÉTATS-UNIS - En ce dernier jour de campagne, les deux candidats à la Maison Blanche lâchent leurs dernières forces dans la bataille. Direction la Pennsylvanie, un État-clé susceptible de faire pencher la balance entre Joe Biden et Donald Trump.

À quelques heures du scrutin, ce mari 3 novembre, tous les regards sont portés sur cet État et ses 12 millions d’habitants. C'est en Pennsylvanie, l'État natal de Joe Biden, que Donald Trump avait emporté la présidentielle américaine avec tout juste 44.000 voix en 2016. Depuis quarante-huit heures, les deux candidats à la Maison Blanche multiplient les meetings, signe de l'importance de cet État qui pourrait être décisif dans la course à la Maison Blanche. 

Avec ses 20 grands électeurs, la Pennsylvanie est l'un de ces États-clés susceptibles de faire pencher la balance en faveur de l'un des candidats. Les villes de Philadelphie et de Pittsburgh ont traditionnellement tendance à voter démocrate, tandis que les zones rurales penchent fortement vers les républicains. Pour l’heure, Joe Biden y est donné gagnant face à Donal Trump, selon la moyenne des sondages du site d'information politique américain RealClearPolitics, qui lui donne 4 points d'avance. Mais rien n'est encore joué.

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Lire aussi

On met les bouchées doubles car c’est encore très partagé dans cet État- Un militant pro-Trump

Pour faire mentir les sondages, le président sortant enchaîne les meetings à un rythme effréné depuis dimanche et ses partisans jettent leurs dernières forces dans la bataille en occupant le terrain. Sur un parking d’un supermarché du comté de Luzerne, une centaine de partisans du candidat républicain étaient réunis dimanche. "On met les bouchées doubles car c’est encore très partagé dans cet État. On fait tout ce qu’on peut pour faire pencher la balance. Les Amish, les Indiens… On va à la rencontre de tous ceux qui veulent bien nous écouter", explique un militant pro-Trump, chapeau de cow-boy vissé sur la tête.

A quelques encablures de là, dans un quartier résidentiel, des militants démocrates font du porte-à-porte, beaucoup moins bruyant mais tout aussi efficace pour mobiliser. La famille Gluksman vit et vote à New York. En ce dernier jour de campagne, elle est venu prêter main forte aux habitants de Pennsylvanie. "Si vous regardez les chiffres, cet Etat sera le plus décisif. Pour nous, il était essentiel d’être sur le terrain", explique ce militant pro-Biden. "Chaque vote sera extrêmement important dans tout l’Etat", soutient encore un habitant qui votera démocrate, rappelant que Donald Trump avait raflé finalement la mise d'une courte tête il y a quatre ans.

Des dizaines de millions d'Américains sont appelés aux urnes ce mardi pour choisir entre Donald Trump et Joe Biden lors d'une élection présidentielle historique dans une Amérique divisée à l'extrême. Favori des sondages depuis des mois, Joe Biden, 77 ans, espère enfin décrocher les clés de la Maison Blanche à sa troisième tentative. Armé de son indéniable énergie sur les estrades, le président républicain sortant, 74 ans, qui a mené une campagne d'une agressivité inouïe, promet de son côté de créer de nouveau la surprise, comme en 2016.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : le nombre de morts en 24h au plus haut depuis le 30 novembre

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

L'acteur Jean-Pierre Bacri est mort à l'âge de 69 ans

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale