La pionnière de l'aviation Amelia Earhart a-t-elle vraiment été tuée dans un crash ? Une photo relance le mystère

DirectLCI
RÉVÉLATIONS - Un documentaire qui sera diffusé ce dimanche sur la chaîne américaine History Channel révèle l'existence d'une photo qui prouverait que l'aviatrice Amelia Earhart a bel et bien survécu à son dernier vol. Ce qui contredit la version officielle selon laquelle elle serait morte lors d'un crash en 1937.

Un mystère sans réponse depuis plus de 80 ans. The History Channel va diffuser ce dimanche soir un documentaire exclusif intitulé Amelia Earhart: The Lost Evidence (Amelia Earhart : la preuve perdue) et réalisé avec la collaboration d'un ancien directeur adjoint exécutif du FBI. 


Contournant l'hagiographie, il revient sur le destin de l'aviatrice et se focalise notamment sur une photographie récemment découverte, supposée prise quelques jours après sa mort, survenue officiellement lors d'un crash en avion dans la région de l'archipel des îles Phœnix (actuelles Kiribati, dans le Pacifique Sud) le 2 juillet 1937. Selon la version officielle, l'aviatrice a disparu après que son avion a manqué de carburant et s’est écrasé dans l’océan. "Amelia Earhart: The Lost Evidence" suggère que les deux aviateurs ont en fait survécu avant d'être faits prisonniers par les Japonais.  

Cette théorie est toutefois loin de faire l'unanimité chez les experts. La photo en question est floue et en noir et blanc. On y voit plusieurs personnes sur un quai de l'Atoll de Jaluit, dans les îles Marshall, dont une femme de dos, à la silhouette ressemblant à celle d'Amelia Earhart et portant apparemment un pantalon, comme la célèbre aventurière aimait à le faire. La coupe courte aussi ressemble à celle de l'aviatrice. 


Derrière le quai, on aperçoit un bateau remorquant un engin. Selon les documentaristes, il pourrait s'agir du navire japonais Koshu Maru tirant l'avion d'Amelia Earhart. Cette photo porterait le marquage typique des documents passés par les services de renseignement de la marine américaine, selon le site de History Channel. 


Des habitants des îles Marshall affirmaient depuis longtemps que les deux aviateurs avaient survécu à l'atterrissage en urgence de leur appareil avant d'être capturés par les Japonais. Une théorie reprise par les documentaristes. 

Un destin hors du commun

L’Américaine Amelia Earhart fut une pionnière de l’aviation et une femme d’exception. Première femme à traverser l’Atlantique en avion, elle fut l’une des personnalités les plus célèbres et les plus admirées de son temps. Elle fut une source d’inspiration pour tous, y compris pour la Première Dame américaine de l'époque, Eleanor Roosevelt, et pour les hommes de sa vie : son mari, George P. Putnam, magnat de l’édition qui géra sa carrière et orchestra sa gloire, et son ami et amant, le pilote Gene Vidal.


Lors de l’été 1937, elle se lança dans son pari le plus fou : un vol en solitaire autour du monde, dont elle savait que l’issue, quelle qu’elle soit, la ferait entrer dans l’Histoire.  


Son destin a été adapté au cinéma dans Amelia (Mira Mair, 2011), avec Hilary Swank dans le rôle de l'aviatrice. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter