VIDÉO - Las Vegas : la reconstitution graphique de la fusillade

EN IMAGES - La fusillade de Las Vegas, la pire de l'histoire américaine récente, est le fruit d'un mode opératoire très préparé. Installé au 32e étage d'un immeuble qui en compte 39, l'assaillant a fait feu depuis la fenêtre de sa chambre sur la foule lors d'un concert en plein air. Retour sur la géographie des lieux et le déroulé de l'attaque.

La fusillade de Las Vegas, qui constitue la plus meurtrière de l'histoire américaine récente, a ravivé le débat sur la sécurité dans les hôtels et les sites de spectacle. Si les événements sanglants comme celui de dimanche entraînent à chaque fois un surcroît de mesures, ils soulignent la difficulté d'anticiper de nouvelles attaques par des assaillants qui conçoivent toujours des façons inédites de frapper. C'est le cas de Stephen Paddock qui a usé d'un mode opératoire exceptionnel, pour contourner toutes les mesures prises pour protéger le lieu du concert de musique country qu'il a visé. Alors qu'un dernier bilan fait état de 59 personnes tuées et 527 autres blessées, LCI revient en images sur la géographie des lieux et le déroulé de l'attaque.

A 400 mètres de ses cibles

Logé à l'Hôtel-Casino Mandalay Bay, le tireur de 64 ans s'est installé au 32e étage d'un immeuble qui en compte 39, avant  d'arroser 22.000 spectateurs d'une pluie mortelle de balles depuis la fenêtre de sa chambre. Selon les estimations, il était posté à environ 400 mètres de ses cibles qui encerclaient la scène du concert. Il s'est donné la mort avant que la police n'entre dans sa chambre, et ses motifs demeurent mystérieux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter