Le canal de Suez toujours bloqué par le porte-conteneurs géant Ever Given

Le canal de Suez toujours bloqué par le porte-conteneurs géant Ever Given

Le porte-conteneurs géant Ever Given bloque depuis mardi l’accès au canal de Suez, provoquant un gigantesque embouteillage. Les opérations pour tenter de le désensabler se poursuivent ce samedi.

Depuis mardi, les autorités égyptiennes tentent par tous les moyens de dégager le cargo de 220 000 tonnes et 400 mètres de long, bloqué dans le canal de Suez. Ils ont tout essayé, dans l'urgence avec une pelleteuse qui tentait de dégager la proue du navire. Vendredi, c'était autour de quatre bateaux remorqueurs d'intervenir, sans résultat.

Toute l'info sur

Le WE

Les dragueurs sont entrés en action. Ils ont extrait des tonnes de sables et de rochers pour tenter de désensabler le mastodonte. La coque n'est pas endommagée. Le gouvernail et les hélices sont dégagés. Les sauveteurs vont profiter d'une marée haute de deux mètres prévue demain soir. Elle permettrait au navire de flotter de nouveau pour reprendre sa route. Si l'opération échoue, il faudra utiliser les grands moyens.

Quant aux causes du naufrage, jusqu'ici, les autorités l'expliquaient par les mauvaises conditions météorologiques. Aujourd'hui, elles n'excluent pas l'hypothèse d'une erreur de navigation. En attendant, les abords du canal se sont transformés en gigantesque parking. Quelque 200 cargos attendent toujours aux entrées Nord et Sud du canal. Une course contre la montre est engagée. Chaque jour de blocage entraîne des retards de livraison de pétrole et d'autres produits. Des pertes qui pourraient devenir colossales.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne se donne la possibilité d'imposer des couvre-feux

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter