Le grand format : les paysans chinois vendent leur produit en direct via les réseaux sociaux

Le grand format : les paysans chinois vendent leur produit en direct via les réseaux sociaux

Aujourd'hui, tous les paysans de Chine se mettent à la vente directe sur Internet. Soutenue par le gouvernement chinois, la plateforme compte déjà des milliers d'agriculteurs, et les retardataires n'ont plus d'excuses.

Dans la campagne chinoise du Yunnan, c'est la pleine récolte des pommes. Au milieu de son champ, Sanwa Li et son partenaire ne font pas la cueillette, mais se préparent à un vrai show en direct. De l'autre côté de l'écran, des centaines de Chinois les regardent en temps réel faire la promotion de leur fruit. Pas encore cueilli, les clients peuvent même déjà les acheter. Avant, la petite productrice se limitait à la vente aux grossistes et aux bouches à oreille. Mais maintenant avec ces plateformes de vente en ligne, beaucoup plus de gens peuvent acheter leur produit au même moment. En évitant les intermédiaires, ces pommes sont 30% moins chères qu'en supermarché. Après 4H de direct, l'agricultrice a vendu 5 000 pommes, immédiatement expédiées. Avant, ses fruits lui rapportaient 700 euros par mois. Aujourd'hui avec Internet, elle gagne dix fois plus, et elle a embauché quinze personnes.

Dans une Chine ultraconnectée, un demi-milliard d'internautes a déjà regardé des ventes directes. Une aubaine pour ces agriculteurs qui s'improvisent stars des champs. Employés d'un géant du e-commerce chinois, des professionnels de la communication viennent booster les ventes de cet horticulteur. Le service est gratuit. Il a sauvé les affaires de Peng Bo Wang pendant l'épidémie de Covid-19. Dans un pays touché par de nombreux scandales alimentaires, la vente directe en ligne devrait bénéficier aux commerçants comme aux consommateurs.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"On est ici comme des mendiants, en train de vous supplier" : Macron interpellé durant son discours sur les Harkis

EN DIRECT - La crise des sous-marins au menu d'un Conseil de défense à l'Elysée

Sous-marins : le contrat américain meilleur que le français ?

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

EN DIRECT - Covid-19 : l'épidémie désormais plus meurtrière que la grippe espagnole aux Etats-Unis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.