VIDÉO - Le juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême : des manifestations dans plusieurs villes américaines

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Quelques instants après la nomination du juge Brett Kavanaugh, accusé d'agressions sexuelles, à la Cour suprême des Etats-Unis, des manifestations ont éclaté dans plusieurs villes du pays.

Il a prêté serment samedi 6 octobre. Le juge américain Brett Kavanaugh, accusé d'agressions sexuelles, a finalement été confirmé d'une courte majorité à la Cour suprême malgré d'intenses protestations. Favori de Donald Trump, il représente une frange très conservatrice de la politique américaine et divise plus que jamais le pays.


A tel point qu'ont éclaté, immédiatement après la confirmation de sa nomination, plusieurs manifestations, à Seattle et New York notamment. Au total des milliers de protestants, dont certains ont également investi les marches de la Cour suprême, non loin du Capitole, à Washington. 

"I believe her", "smash the patriarchy"

Dans une Amérique marquée par le scandale Weinstein et le mouvement #MeToo, les slogans féministes étaient de sortie. On pouvait lire sur les pancartes des manifestants "I believe her" ("je la crois", en référence Christine Blasey Ford, accusatrice de Brett Kavanaugh), "Smash patriarchy" ("détruire le partiarcat"), "No justice no seat ("pas de justice, pas de siège") et "Grabs back", ("Elle attrape en retour", en écho au fameux "grab her by the pussy" de Donald Trump). Pour les participants et participantes aux protestations, le premier anniversaire de #MeToo avait le goût amer du retour de bâton.


Certains rassemblements ont été terminés par une intervention de la police, indiquent des sources sur place. Plusieurs manifestants ont été interpellés. De son côté, Donald Trump s'est réjoui de cette nomination. "C'est une soirée historique" a-t-il lancé lors d'un rassemblement politique dans le Kansas. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter