VIDÉO - Le pape François récupère les clés de sa Lamborghini Huracan

DirectLCI
PAPE MY RIDE - Le pape François s'est vu offrir par le constructeur italien un modèle "Huracan", ce mercredi. Mais il ne conservera pas la voiture au 610 chevaux. Il l'a vendra au profit d'associations caritatives.

Le pape François a reçu mercredi une Lamborghini blanche, un modèle unique fabriqué par le constructeur automobile italien. Blanc immaculé assortie à sa soutane... Sauf que le souverain pontife ne fera pas vrombir le V10 de 5,2 litres développant 610 ch de la bête aux abords du Vatican : celui-ci n'est pas destinée à remplacer sa célèbre papamobile mais sera mis aux enchères pour financer quatre projets caritatifs. 


L'Evêque de Rome a toutefois béni la "Lamborghini Huracan" - la même que conduit son compatriote Angel Di Maria - et a apposé sa signature sur le capot, en présence de dirigeants du constructeur automobile venu livrer le modèle au Vatican. L'engin sera confié à la maison de ventes Sotheby's, pour des enchères prometteuses : une "Lambo" de cette gamme-là se vend autour de 200.000 euros sur le marché. La sienne devrait monter plus haut.

Pour la bonne cause

L'argent de la vente financera en particulier un projet de reconstruction d'habitations, de lieux de culte et de structures publiques dans la plaine de Ninive en Irak, pour aider les chrétiens chassés par la guerre à "retrouver leurs racines et leur dignité", selon un communiqué du Saint-Siège. La Lamborghini papale subventionnera aussi une association italienne venant en aide aux victimes des réseaux de prostitution, ainsi que deux associations italiennes actives en Afrique, dont le Groupe international chirurgiens amis de la main (GICAM).

Plus d'articles

Sur le même sujet