VIDÉO - Barcelone : le père qui a perdu son fils de 3 ans dans l'attentat réconforte un imam en larmes

HOMMAGE - En Catalogne, les hommages se multiplient. Jeudi, 700 personnes assistaient à une commémoration pour le petit garçon tué sur La Rambla, à Barcelone.

Des peluches sur le bord de la route, des fleurs dans les mains et des larmes plein les yeux. Ce jeudi, la municipalité de la ville de Rubi a rendu hommage au garçon de 3 ans et à un autre membre de sa famille qui ont tous deux perdu la vie dans l'attentat de Barcelone. 


Pas moins de 700 personnes s'étaient donné rendez-vous. Sur des pancartes, on pouvait y lire "Pas en mon nom". Là, face à une foule compacte, l'imam de la ville, Dris Salymar, s'est effondré. Pour le réconforter, c'est le père du garçonnet lui-même qui lui a ouvert les bras. 

"Un exemple d'amour et d'intelligence"

La maire de Barcelone, Ada Colau a tenu à saluer, sur son compte Twitter, cette démonstration d'affection qu'elle a qualifiée d'"exemple d'amour et d'intelligence"

Jeudi 17 août, quinze personnes ont été tués et 120 autres blessées sur La Rambla et à Cambrils, dans un attentat terroriste depuis revendiqué par Daesh. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentats de Barcelone et Cambrils

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter