Le retour des paquebots fait des vagues à Venise

Le retour des paquebots fait des vagues à Venise

À Venise, la reprise du tourisme a signé le retour des paquebots de croisière. Samedi, le tout premier navire a traversé la lagune. Les habitants pensaient pourtant en être définitivement débarrassés après une loi votée par le gouvernement en mars dernier.

Certains ne veulent plus les voir. D'autres se réjouissent de leur retour. Les croisières fournissent du travail pour 4 000 familles, proclame une banderole. Après 17 mois en interruption, un navire de croisière a traversé la lagune de Venise ce samedi. Ce retour réveille la polémique entre les deux camps.

Toute l'info sur

Le WE

Cette présence est d'autant plus surprenante que le gouvernement italien a voté en mars dernier une loi interdisant l'entrée des bateaux de croisière. Afin de protéger un patrimoine historico-culturel, les autorités italiennes ont convenu de détourner temporairement le trafic des grands navires de Venise vers Marghera". Les navires sont censés ne plus suivre l'itinéraire qui longe la cité des Doges. Ils doivent passer plus au sud pour rejoindre le port de Marghera actuellement en travaux en attendant la construction d'un port à l'extérieur de la lagune, pour l'instant, toujours à l'étude.

Le retour des paquebots inquiète les habitants. Un navire avait provoqué de graves dégâts en juin 2019, faisant quatre blessés. Pour eux, ces bateaux de croisière ne sont pas adaptés et peuvent fragiliser les fondations des bâtiments historiques en provoquant de l'érosion au fond de la lagune. Les associations dénoncent aussi un tourisme de masse dont beaucoup de Vénitiens ne veulent plus. La part des croisiéristes ne représente que 5% des 28 millions de visiteurs à Venise. Mais elle rapporte chaque année près de 430 millions d'euros à l'Italie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

40% des nouveaux contaminés sont vaccinés en Israël : des failles dans le Pfizer ?

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

Disparition de Lucas Tronche, 15 ans, en 2015 : des ossements et un sac retrouvés

VIDÉO - Les terribles images de l'effondrement d'un immeuble en Floride

"Mon père devrait être en prison" : l’audition de Britney Spears en 5 déclarations chocs

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.