Le terrible destin des "Kumaris", enfants déesses du Népal

Le terrible destin des "Kumaris", enfants déesses du Népal

DOCUMENT – Au Népal, des fillettes considérées comme des déesses vivantes sont vénérées jusqu'à leur puberté. Elles vivent recluses toute l'année et ne sortent qu'une fois par an lors d'une procession religieuse. Un destin extraordinaire et parfois doulour

Choisies dès l'âge de 4 ans par des prêtres bouddhistes, les "Kumaris" ("les vierges"), vivent recluses toute l'année, entourées des croyants au Népal. Les équipes de Sept à Huit dévoilent le quotidien de ces fillettes, normalement interdit aux étrangers, qui passent de la pure adoration au dénuement une fois réglées et donc "impures".

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Toute l'info sur

Sept à huit

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

EN DIRECT - Covid-19 : les "premiers effets" de la vaccination des personnes âgées se dessinent

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter