Après la vague de froid, le Texas en quête de nourriture et d'eau potable

Après la vague de froid, le Texas en quête de nourriture et d'eau potable

Au Texas, des millions de personnes sont toujours privées d'eau courante et d'eau potable. L'approvisionnement des supermarchés a été désorganisé par le froid. Joe Biden a signé l'état de catastrophe majeure permettant à cet État de recevoir plus d'aides.

Au Texas (États-Unis), les températures remontent enfin, mais la vague de froid a désorganisé l'approvisionnement. Des centaines de supermarchés sont toujours fermés. Ainsi, les gens se tournent vers les distributions gratuites de nourriture. Sur la route de Houston par exemple, des centaines de voitures sont en file indienne. Tout le monde attend son tour pour recevoir un carton de nourriture et un peu de lait.

Toute l'info sur

Le WE

La scène est digne d'une crise humanitaire et elle se déroule dans l'une des régions les plus riches des États-Unis. Mais il y a encore plus grave. Des millions de personnes sont toujours privées d'eau courante et d'eau potable. Le stade de Houston a été reconverti en centre d'urgence. Et dès 5h du matin, des milliers de Texans s'y précipitent pour quelques bouteilles d'eau. L'organisation y est millimétrée pour ravitailler une partie de la plus grande ville du Texas.

Lucas, un Français installé à Houston (États-Unis), nous a raconté une semaine de débrouille. L'eau n'est revenue que ce dimanche matin dans sa résidence, mais elle est pleine de bactéries. Il attend juste de recevoir l'instruction indiquant qu'elle est de nouveau consommable. "Tout le monde a été pris de court. On se sentait vraiment démuni" a-t-il expliqué.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccin Johnson & Johnson : la HAS espère donner un avis "à la fin de la semaine"

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Assassinat de Samuel Paty : "J'ai menti", avoue l’adolescente à l’origine de la polémique

Lire et commenter