Les Arméniens du Haut-Karabakh brûlent leurs maisons avant l'arrivée de l'Azerbaïdjan

Les Arméniens du Haut-Karabakh brûlent leurs maisons avant l'arrivée de l'Azerbaïdjan

Brûler sa maison pour ne rien laisser à l'ennemi. Les habitants arméniens du Haut-Karabakh ont commencé à quitter une partie de cette enclave dont l'Azerbaïdjan prendra le contrôle dans une dizaine de jours.

Au terme de plusieurs semaines de combats meurtriers, l'Azerbaïdjan et l'Arménie ont fini par signer un accord de paix. Celui-ci prévoit que l'Azerbaïdjan reprenne le contrôle du Haut-Karabakh. Depuis trois jours, des Arméniens vivant dans cette enclave ont commencé à quitter leur village. Après la guerre, place à la terre brûlée, pour ne rien laisser à l'ennemi ni à son allié turc. Avant de partir, ces habitants mettent feu à leurs maisons.

Depuis une première guerre victorieuse contre l'Azerbaïdjan dans les années 90, la région a été sous contrôle arménien. Aujourd'hui vaincus, avec plus de 2 300 morts, certains Arméniens pointent la responsabilité de leurs autorités. Ils sont désemparés face à la situation. Conclu sous l'égide de Moscou, l'accord prévoit l'interposition des troupes russes. Elles sont bien présentes, notamment aux abords du monastère de Dadivank, fondé au XIIème siècle. Lui aussi se retrouve désormais en Azerbaïdjan. Son prêtre a décidé de rester, mais il a demandé aux fidèles arméniens de mettre à l'abri tous les objets liturgiques.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

EN DIRECT - Crise des sous-marins : la sortie de crise prendra du temps, prévient Le Drian après sa rencontre avec Blinken

Qui est Sarah Knafo, conseillère d'Eric Zemmour ?

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour, "un homme intéressant pour le débat public qui va bousculer tout le monde", pour Marion Maréchal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.