Les bonnes nouvelles de 2020

Les bonnes nouvelles de 2020

Il existe autant d'exemples de conséquences de la pandémie de Covid-19 qui ne nous feront pas regretter 2020. Pourtant, il y a eu quelques bonnes nouvelles qui nous ont sans doute échappées.

L'année 2020 est symbolique pour l'Argentine. Les députés du pays ont légalisé l'avortement pour toutes. Jusqu'ici, l'opération n'était autorisée qu'en cas de viol ou de danger pour la santé de la mère. Toutes les femmes argentines auront désormais 14 semaines pour décider de leur destin.

Toute l'info sur

Le WE

Des Australiens étaient aussi mobilisés pour sauver leurs animaux en 2020. Après les incendies de janvier qui ont ravagé leurs forêts, kangourous et koalas étaient en grand danger. Tout le monde s'y est donc mis pour les soigner, les recueillir, les nourrir et les câliner. Une famille a par exemple sauvé 90 000 petites bêtes.

La grande gagnante de 2020, c'est la terre. L'arrêt des activités humaines a effectivement fait chuter de façon spectaculaire la pollution au dioxyde d'azote de l'atmosphère. Puis à Venise, les eaux sont redevenues transparentes, si limpides et poissonneuses que les Vénitiens en sont contents.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter