Les États-Unis la célèbrent aujourd'hui : 4 choses à savoir sur la fête de "Thanksgiving"

DirectLCI
DÉCRYPTAGE - Les États-Unis fêtent ce jeudi Thanksgiving. Une tradition ancrée dans la culture américaine depuis plusieurs siècles. Explications.

Que signifie "Thanksgiving" ?

En anglais, Thanksgiving signifie littéralement "Merci pour les dons". La tradition remonte à 1621, quand les premiers pèlerins européens instaurent ce rite pour remercier les Indiens. Ces derniers sont en effet venus en aide aux dissidents religieux britanniques - les "Pilgrims" - après un hiver rude lors de leur installation aux portes de Cape Cod (Massachusetts). Il a ensuite fallu attendre 1863 pour qu'Abraham Lincoln décrète Thanksgiving comme un jour de fête nationale, dont la date a ensuite évolué au fil du temps. Thanksgiving devient officiellement un jour férié en 1941, désormais fixé au 4e jeudi de novembre.


Pourquoi de la dinde est-elle au menu ?

Les gallinacés figuraient, selon la légende, au menu du premier Thanksgiving. Tradition dans la tradition : chaque année, le président des Etats-Unis en gracie au moins une dinde. Un fait qui remonte à Kennedy, qui en sauva une par compassion. Environ 45 millions de dindes ont été croquées en 2014. Le menu se compose également de légumes de saison rôtis, d’une sauce aux canneberges, de purée de patates douces et de fèves.

En vidéo

Thanksgiving : Trump gracie sa première dinde

Pourquoi est-ce un moment important pour les Américains ?

Au fil des décennies, la fête de Thanksgiving est devenue aussi important que Noël. Conséquence, la plupart des Américains prennent leur vendredi pour passer un maximum de temps en famille et n’hésitent pas à parcourir des milliers de kilomètres pour se réunir tous ensemble. Sur les écrans de télévision, on regarde la Macy’s Thanksgiving Day Parade (de New York) ou encore les matches de football qui sont diffusés durant l’après-midi.


Pourquoi tout le monde se rue-t-il dans les boutiques ?

Le "Black friday" ("vendredi noir") suit le jour férié de Thanksgiving et les consommateurs américains se ruent traditionnellement dans les magasins pour profiter de soldes monstres. Certains attendent même plusieurs heures, voire plusieurs jours, l'ouverture des portes pour ce jour spécial. Les origines du terme ne sont pas claires. Certaines remontent aux embouteillages provoqués par l'afflux de clients, et donc un "jour noir" pour la circulation. Mais d'autres privilégient les bénéfices enregistrés ce jour-là par les magasins, dont les comptes reviennent "in the black" ("dans le vert" en français). Depuis quelques années, s'y ajoute le "Cyber Monday", lorsque les consommateurs poursuivent leurs achats en ligne.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter