VIDÉO - Les prototypes du mur promis par Trump à la frontière mexicaine sont "en cours" de construction

CHANTIER - Dans un tweet publié ce mercredi, Donald Trump se félicite de l'avancée des travaux autour du mur anti-immigration avec le Mexique, promis pendant la campagne présidentielle. Une situation qui ne plaît guère au gouverneur de Californie, État choisi par le président américain pour mener à bien cette phase de tests.

"Prototypes de mur-frontière en cours". Quelques mots agrémentés d'une courte vidéo. C’est dans un tweet succinct, posté mercredi 18 octobre, que Donald Trump s’est félicité de l’avancée de sa promesse phare de campagne : un mur entre le Mexique et les Etats-Unis. En août dernier, le gouvernement avait annoncé avoir sélectionné quatre entreprises pour construire des prototypes de murs en béton renforcé, huit blocs montés sur neuf mètres de hauteur, et ce sur une vingtaine de kilomètres dans la région de San Diego. Des essais qui ont un coût : chaque section revient à 400.000 et 500.000 dollars à l’administration américaine.

"On va construire le mur (...) ne vous inquiétez pas"

Plus largement, le chantier pourrait durer au moins trois ans et coûter pas moins de 22 milliards de dollars. Mais ce ne sont pas les chiffres qui feront changer d'avis le magnat de l'immobilier. A l'occasion de son centième jour à la tête des Etats-Unis, Donald Trump avait réitéré, devan ses partisans réunis à Harrisburg, sa promesse : "On va construire le mur (...) ne vous inquiétez pas". 


Fin septembre, le procureur général de Californie, Xavier Becerra, avait décidé de porter plainte contre le gouvernement américain à l'occasion du lancement de ces constructions. Dans sa plainte, l'élu estime que l'administration Trump viole la constitution américaine, les lois environnementales californiennes et fédérales, ainsi que les statuts fédéraux qui n'autorisent pas les projets en cours. "C'est dangereux. Si vous respectez la loi, vous inspirez à votre peuple la confiance et la certitude, si importantes pour la réussite. C'est comme cela que la Californie, qui n'est qu'un des 50 Etats (de l'Union), est devenue la sixième économie mondiale", avait-t-il déclaré.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter