Avec une défense de narval, un extincteur et une bonne dose de courage, des passants salués en héros après leur intervention pendant l'attaque de Londres

Avec une défense de narval, un extincteur et une bonne dose de courage, des passants salués en héros après leur intervention pendant l'attaque de Londres
International

TERRORISME - La police et les autorités britanniques ont salué en "héros" les passants qui sont intervenus au péril de leur vie pour immobiliser l'assaillant du London Bridge. De nombreuses vidéos réalisées durant les faits circulent sur les réseaux sociaux, où l'on voit notamment deux hommes essayer de neutraliser l'individu avec une défense de narval ou un extincteur.

"Je voudrais remercier nos services d'urgence, mais aussi les passants qui ont risqué leur propre vie cet après-midi. Je veux leur dire merci au nom de tous les Londoniens". A l'instar du maire de Londres Sadiq Khan, les autorités britanniques et la police ont salué vendredi "la bravoure et l'héroïsme de Londoniens ordinaires" lors de l'attaque terroriste du London Bridge, qui a fait trois morts, dont l'assaillant. 

Pour la patronne de Scotland Yard, Cressida Dick, ces citoyens ont fait preuve d'"un courage extraordinaire en intervenant" ou "en suivant les instructions des policiers sur place". "Ce soutien de notre public nous aide plus que vous pouvez imaginer", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Un hommage collectif abondement relayé samedi sur les réseaux sociaux, où des vidéos circulaient, témoignant du rôle des passants qui sont intervenus pour immobiliser l'assaillant, un homme déjà condamné pour terrorisme en 2012. 

Lire aussi

"On a fait tout ce qu'on pouvait"

Sur les images ainsi relayées, on voit plusieurs passants tenter de neutraliser l'assaillant, quitte à se battre au corps-à-corps avec lui. Stevie Hurst, l'un de ceux qui ont affronté le terroriste, a raconté à la BBC avoir vu des gens courir en criant "il a poignardé des femmes", puis se jeter sur le terroriste pour tenter de le maîtriser. Lui-même, sortant de sa voiture, a asséné plusieurs coups de pied à l'agresseur. "On a fait tout ce qu'on pouvait pour essayer de lui arracher son couteau afin qu'il ne blesse personne d'autre", a témoigné cet homme de 32 ans. 

Parmi les images les plus relayées, celles, ahurissantes, où l'on voit des passants, l'un muni d'un extincteur pour repousser l'agresseur, l'autre d'une... défense de narval (ou licorne des mers), qu'il aurait décrochée du mur du célèbre Fishmonger's Hall, selon le Mirror, afin de le tenir à distance. 

Des passants au plus près lors de l'intervention de la police

D'autres images montrent l'un des passants parvenir à se saisir du couteau, avant de s'éloigner de la mêlée en disant aux autres personnes présentes sur le pont de s'éloigner. Cet homme "devrait recevoir une médaille", ont estimé de nombreuses personnes en commentant cette séquence. 

Un autre de ces "héros", Thomas Gray, a indiqué aux médias avoir frappé le poignet de l'assaillant afin de lui faire lâcher son couteau. "J'ai fait ce que n'importe quel Londonien aurait fait pour mettre fin à cela", a-t-il assuré. 

Selon le témoignage de Stevie Hurst, la police est arrivée au bout de quelques minutes. En traînant l'homme au sol, les témoins se sont rendu compte qu'il portait ce qui ressemblait à une ceinture explosive, qui s'est révélée fausse par la suite. "Nous avons fait un pas en arrière, il a tenté de se relever", a-t-il raconté. 

Parmi les images qui circulent sur les réseaux sociaux, on voit celle d'un homme aux prises avec le terroriste, et un policier intervenant pour aider cet homme à s'extraire avant que l'un de ses collègues ne tire à deux reprises sur l'assaillant. 

"Ces gars sont incroyables. Le terroriste a déjà tué deux personnes, blessé d'autres personnes, et ils le pourchassent avec une défense de narval et un extincteur", a résumé le présentateur de la BBC Dan Walker, se joignant aux nombreux hommages rendus aux héros du London Bridge par la population britannique. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter