VIDÉO - Madère : 13 personnes, dont une Française, tuées par la chute d'un arbre lors d'une cérémonie religieuse

International
DirectLCI
DRAME - La chute d'un arbre sur l'île de Madère a provoqué mardi la mort de 13 personnes, dont une Française. Au total, 49 personnes ont été blessées.

Treize personnes sont mortes mardi lors de la chute d’un arbre à Madère, au Portugal. Une Française figure parmi ces victimes,  a indiqué mercredi l'hôpital de Funchal, la capitale de l'île. Quarante-neuf personnes, dont trois Français, un homme et deux enfants, ont également été blessées dans ce terrible accident, dont sept grièvement. Elles participaient à une cérémonie pour la fête religieuse de l'Assomption. L'arbre qui est tombé se trouvait à côté d'une église dans un village situé dans les collines qui surplombent Funchal.


C'est un chêne vieux de 200 ans qui s'est écrasé sur une foule de fidèles, pendant qu'ils allumaient des bougies près d'une fontaine devant une image de Notre-Dame du Mont, rapporte également SIC Noticias. Cette fontaine, située dans un jardin botanique à 5 km du centre-ville de Funchal, la capitale de l'archipel, est entourée de plusieurs arbres centenaires et attire chaque année de nombreux habitants de Madère lors de la fête du Mont. 

Trois jours de deuil

Un périmètre de sécurité a été dressé tout autour du lieu de culte, où des fidèles consternés s'agglutinaient pour obtenir des informations sur les victimes ou pour aider les services de secours.


"On a entendu un bruit sec puis l’arbre est tombé pile à l’endroit où les gens déposaient des bougies, les personnes assises sur les bancs près de la fontaine ont aussi été touchées", a déclaré un témoin du drame, Domingos Perestrelo, à la chaîne de télévision SIC Noticias.


Trois jours de deuil régional ont été décrétés, a annoncé le président du gouvernement régional, Miguel Albuquerque.


Le Premier ministre du gouvernement national, Antonio Costa, a aussitôt exprimé ses condoléances "aux familles et aux amis des victimes de l’accident à Madère", tandis que le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, devait se rendre sur place dans les prochaines heures. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter