Maison Blanche : Donald Trump fait ses cartons

Maison Blanche : Donald Trump fait ses cartons

À quatre jours de l'investiture de Joe Biden, les partisans de Trump ont multiplié les appels à la manifestation. La capitale fédérale a mis sous cloche le quartier du Capitole. Et la Maison Blanche a commencé le grand déménagement du président sortant.

Depuis des semaines, les équipes de la Maison Blanche préparaient en toute discrétion, loin du regard du président, le déménagement. Car Donald Trump, persuadé d'avoir gagné l'élection, refusait de partir. Mais, depuis une semaine, il a reconnu sa défaite. Et la Maison Blanche se prépare à l'arrivée d'un nouveau locataire. Depuis ses fenêtres, Donald Trump voit désormais s'afficher le nom de Joe Biden sur les tribunes que montent les ouvriers sur la pelouse.

Toute l'info sur

Le WE

Notre équipe a pu photographier cette Maison Blanche déserte, les bureaux vides, la porte-parole désoeuvrée, qui joue avec sa fille à quelques mètres du bureau ovale. Car cela fait des semaines qu'il n'y a plus d'activité. Donald Trump délègue tout à son vice-président et s'isole. D'autant plus qu'il ne participera pas à l'investiture de son successeur. Une première depuis 1869. Il refuse même d'offrir un discours d'adieu à ses partisans, mais aimerait qu'une foule vienne le saluer. Il partira avant la fin officielle de son mandat mercredi à 12 heures. Ce qui lui permettra d'utiliser une dernière fois Air Force One pour son déménagement.

Le président sortant va se rendre à Mar-a-Lago, sa résidence fétiche en Floride. Une propriété sept hectares, avec son golf en bord de mer. Il essaiera de s'y inventer un avenir loin de Washington. Joe Biden, lui aussi, fait ses cartons. Il va quitter sa maison de Delaware pour investir les deux étages supérieurs d'une Maison Blanche ultra sécurisée. Mercredi, il prendra officiellement ses fonctions en tant que 46e président des Etats-Unis après une cérémonie d'investiture inédite. Inédite donc par l'absence de Donald Trump, par l'ampleur de dispositif de sécurité aussi, déployé dans toute la capitale, dix jours après l'attaque du Capitole. Washington déjà barricadé pour l'intronisation de Joe Biden.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex et Olivier Véran donneront une conférence de presse à 19h

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.