VIDÉO - Une attaque contre un campement touristique près de Bamako fait au moins deux morts, dont une Franco-Gabonaise

DirectLCI
ATTAQUE - Une attaque dans un lieu fréquenté par des touristes, près de Bamako, a fait au moins deux morts selon le ministre malien de la Sécurité, dont une Franco-Gabonaise. Une action "de djihadistes présumés" est d'ores et déjà évoquée.

Les informations remontent peu à peu par des témoins et un journaliste de l'AFP sur place. Une attaque était en cours, ce dimanche après-midi, contre un campement touristique près de Bamako, la capitale du Mali.


Le ministre malien de la Sécurité a annoncé en début de soirée dimanche que cette attaque a fait au moins deux morts, dont une Franco-Gabonaise. On savait déjà que des coups de feu avaient  été entendus en provenance du lieu attaqué, et qu'une fumée s'élevait au-dessus du site. Les soldats de l'armée malienne et la force française antidjihadiste Barkhane étaient sur place, a pu constater un journaliste de l'AFP. 

Intervention en cours

Par ailleurs, le ministre a évoqué une action menée par "des djihadistes présumés". "Il y a une attaque de présumés djihadistes au campement de Kangaba. Les forces spéciales maliennes, appuyées par les forces de Barkhane et la Minusma (forces de l'ONU, ndlr), ont bouclé le secteur et sont en train de mener des opérations" a-t-il encore précisé.  Au moins "32 otages" ont été libérés, a annoncé l'armée malienne dans un communiqué, faisant état d'"un assaillant blessé qui s'est débarrassé de son arme pistolet-mitrailleur". Il a également laissé derrière lui "des bouteilles contenant des substances explosives", selon le ministère de la Sécurité.


La cible, le campement Kangaba, un agréable "ecolodge" et site de détente situé à la périphérie de Bamako prisé des expatriés, fondé par un Français, évoque d'autres sites attaqués par les groupes jihadistes du Sahel ces dernières années, notamment la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam (mars 2016, 19 morts, dont huit étrangers).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter