VIDÉO - Entre deuil et joie, comment Manchester a fêté sa victoire à l'Europa League

PARENTHÈSE - 48 heures après l'attaque perpétrée à la Manchester Arena qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés, le club mancunien a remporté la finale de l'Europa League contre l'Ajax Amsterdam (2-0), ce mercredi. L'occasion pour ses supporters et toute la ville endeuillée de remettre la vie au centre de la soirée.

La fête ne pouvait avoir la même saveur qu'un succès ordinaire, après l'attaque perpétrée deux jours plus tôt. Manchester United a remporté ce mercredi la finale de l'Europa League contre l'Ajax Amsterdam (2-0), deux jours après l'attentat-suicide survenu lors d'un concert de la pop-star américaine Ariana Grande, qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés. 


A la Friends Arena de Solna, dans la banlieue de Stockholm où s'est déroulé le match, l'émotion du "peuple de Manchester" venu en masse était encore palpable avant le début du match. Environ 20.000 supporters avaient fait le déplacement sans compter les milliers restés dans la "fan-zone" du centre-ville de la capitale suédoise.

En vidéo

Encore sous le choc, Manchester se recueille en silence

Malgré le deuil, la vie au centre de la soirée

Mais après la minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat, qui a précédé le coup d'envoi de la finale, les fans des Red Devils et de l'Ajax ont décidé de faire dans la foulée une minute d'applaudissements pour remettre la vie au centre de la soirée. 


Dans la tribune de Manchester United, plusieurs fanions des différents groupes de supporters des Red Devils ont porté ce message avec les inscriptions "We'll never die" ("Jamais nous ne mourrons") ou encore "MUFC, Meaning of life" ("MUFC, le sens de la vie"). 


Car malgré la douleur, il y avait "un travail à faire", comme l'avait dit l'entraîneur des Red Devils Jose Mourinho, conscient du devoir moral dont a hérité ses troupes : jouer la finale de l'Europa League, et l'emporter. C'est désormais chose faite.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Manchester

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter