VIDÉO - Marche contre les armes à Washington : les longues minutes de silence d'Emma Gonzalez

DirectLCI
ETATS UNIS - Des centaines de milliers d'Américains sont descendus samedi 24 mars dans la rue pour une manifestation historique contre les armes à feu. Parmi eux : Emma Gonzalez, rescapée de la fusillade de Parkland en février devenue égérie du mouvement, a pris la parole à Washington.

Une marée humaine contre les armes à feu. Des centaines de milliers d'Américains sont descendus samedi 24 mars dans la rue pour une manifestation historique, en particulier à Washington. C'est là, entre la Maison Blanche et le Capitole, que la "March for Our Lives" s'est tenue. Un moment fort, surtout quand les survivants de la fusillade de Parkland, ce lycée endeuillé en février, ont pris la parole.

"Faisons primer les USA sur la NRA"

Temps fort de la manifestation, le discours d'Emma Gonzalez. Cette jeune femme de 18 ans avait marqué les esprits à l'occasion d'un discours enflammé, après la fusillade, s'en prenant à Donald Trump pour ses liens avec la National Rifle Association (NRA), le surpuissant lobby des armes aux Etats-Unis. Ce samedi, l'étudiante a tenu à rendre hommage à ses amis, cessant de parler durant 6 minutes et 20 secondes. Soit le temps de l'attaque dans son établissement, où 17 personnes ont trouvé la mort. "Faisons primer les USA sur la NRA", a lancé David Hogg, un lycéen devenu l'un des porte-voix du mouvement, en appelant à faire sauter les verrous dans les urnes, alors que se profilent les élections de mi-mandat en novembre 2018 et que le Parti républicain a enchaîné les défaites lors des législatives partielles.


Au total, plus de 800 marches étaient prévues dans d'autres villes des Etats-Unis et dans le monde avec, partout, la jeunesse en fer de lance. A New York, Atlanta, Chicago ou St. Paul (Minnesota), des milliers de personnes se sont rassemblées en fin de matinée pour afficher leur soutien au mouvement. Le mouvement est soutenu par de nombreuses personnalités et plusieurs stars étaient attendues samedi sur la scène dressée à Washington sur Constitution Avenue. Parmi ces vedettes soutenant les lycéens de Parkland figurent Paul McCartney, Ariana Grande, Jennifer Hudson, Demi Lovato, Justin Timberlake, Miley Cyrus ou Justin Bieber.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter