Masques de protection : la guerre commerciale des pays pour les récupérer en premier

Masques de protection : la guerre commerciale des pays pour les récupérer en premier

Dans ce contexte de pandémie, le masque est devenu l'objet le plus recherché au monde. Les autorités sanitaires de tous les pays se les arrachent et les prix flambent. Certains pays surenchérissent pour détourner des cargaisons destinées à d'autres.

La livraison de masques est une opération devenue particulièrement sensible. Elle est surveillée par une dizaine de policiers et gendarmes lourdement armés dans notre pays. La planète entière s'arrache ces petits bouts de tissus. Leurs cours ont flambé et il faut mettre de plus en plus d'argent sur la table pour en avoir. Sur le terrain, les soignants subissent les conséquences de la concurrence entre les pays pour leur obtention.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 02/04/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 2 avril 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Covid-19 : la situation dans les hôpitaux est-elle pire qu'avant la vaccination ?

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Présidentielle 2022 : que pensent les Français de la personnalité et des propositions de Marine Le Pen ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.