VIDÉO - La tempête "Stella" frappe New York

International
DirectLCI
MÉTÉO - Le nord-est des Etats-Unis était sous la neige et la grêle mardi. La faute à la tempête Stella qui a obligé à la fermeture d'écoles et à aux annulations de milliers de vols.

La situation est sous contrôle. À la mi-journée, ce mardi, Manhattan, poumon économique des Etats-Unis, était pourtant plongé dans la grisaille, sous un mélange de neige mouillée, de grêle et de rafales de vent allant jusqu'à près de 90 km/h, parfois accompagnées d'éclairs et de coups de tonnerre. 


Toutefois, le maire de la ville, Bill de Blasio, a souligné que la tempête était bien moins sévère à New York que ce qu'avaient pronostiqué les experts de la météo nationale, qui évoquaient la possibilité de couches de neige allant jusqu'à 60 cm à New York, avant de revoir le chiffre à 15-20 cm. 


L'élu a tout de même insisté pour que les habitants restent chez eux pour faciliter le déblaiement par les services municipaux et permettre à New York de "retrouver un rythme normal" dès mercredi, avec notamment la réouverture des écoles. L'alerte au blizzard, décrétée à minuit lundi soir pour une durée de 24 heures, a été levée pour New York et la plupart des zones côtières mardi matin.

Paralysie aérienne

Côté transport aérien, en revanche, c'était la quasi-paralysie. Au total, plus de 5.700 vols vers ou au départ des Etats-Unis ont été annulés mardi et plus de 7.800 entre lundi et mercredi, selon le site FlightAware qui recense retards et annulations. Les aéroports new-yorkais de Newark et La Guardia étaient quasiment à l'arrêt, tandis que 64% des vols ont été annulés à JF Kennedy, première porte d'entrée vers les Etats-Unis pour les passagers internationaux, selon leur autorité de tutelle. Les aéroports de Washington, Philadelphie, Boston et, dans une moindre mesure, Chicago étaient aussi touchés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter