VIDÉO - Michelle Obama accuse Trump d'être "raciste" et de semer "la peur et la confusion"

VIDÉO - Michelle Obama accuse Trump d'être "raciste" et de semer "la peur et la confusion"
International

PRISE DE POSITION - À moins d'un mois de la présidentielle américaine, Michelle Obama s'engage pleinement pour Joe Biden. Dans une vidéo, elle fustige Donald Trump pour ses "mensonges", et l'accuse d'être raciste.

Toute l'info sur

Présidentielle US : Trump vs Biden, l'affiche d'une élection imprévisible

Suivez les dernières informations sur l'élection présidentielle américainePODCAST EXCLUSIF : Far West. Suivez les élections dans la peau d'un électeur américain

On savait que Michelle Obama avait peu d’estime pour le successeur de son mari, mais désormais, la chose est clairement dite, à moins d’un mois de la présidentielle américaine ! Dans un message vidéo, l’ancienne Première dame accuse en effet Donald Trump d’être "raciste", de "propager des mensonges pour gagner" et de semer "la peur et la confusion" dans l'esprit des Américains.

"Ce que le président fait est clairement faux, c'est moralement mal et, oui, c'est raciste", accuse ainsi Michelle Obama, en référence à la vague de manifestations contre les violences policières assimilées par Donald Trump à du "terrorisme intérieur". Car si selon elle les manifestations antiracistes déclenchées par la mort de George Floyd ont parfois dégénéré en émeutes, "seule une petite partie des manifestations ont connu des violences".

Lire aussi

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Mort de George Floyd, la bavure qui secoue l’Amérique

Sans surprise, Michelle Obama exhorte donc à se mobiliser pour le candidat démocrate Joe Biden, un dirigeant qui a "le cœur, l'expérience et le tempérament nécessaires pour nous mener vers des jours meilleurs". 

"Je veux que tous ceux qui sont encore indécis pensent à toutes les personnes comme moi et mes ancêtres, les mères et les pères qui ont travaillé sans relâche pour bien élever leurs enfants, les adolescents qui portent des sweatshirts à capuche tout en étudiant sans relâche pour obtenir leurs diplômes, les millions de personnes qui me ressemblent, et qui se sont battues, sont mortes et ont trimé comme esclaves, soldats et ouvriers pour aider à construire ce pays (...) Mettez-vous à notre place un instant. Imaginez ce que l'on ressent lorsqu'on se réveille chaque jour et que l'on fait de son mieux pour défendre les valeurs que ce pays prétend chérir - la vérité, l'honneur, la décence - mais que l'on se heurte au mépris de ces efforts. Non seulement par vos concitoyens, mais aussi par un président en exercice."

Et cette dernière de conclure, à la fin de sa vidéo : "Le racisme, la peur, la division. Ce sont des armes puissantes et elles peuvent détruire cette nation si on ne les attaque pas de front."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce reconfinée partiellement à partir de mardi

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : une troisième personne en garde à vue

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent