Migrants à Lampedusa : quels contrôles ?

Migrants à Lampedusa : quels contrôles ?

REPORTAGE - Depuis le début de l'année, 27.000 réfugiés sont arrivés sur les côtes italiennes, comme l'assaillant de Nice. Près de la moitié sont passés par Lampedusa.

Il y a eu beaucoup d'agitation à Lampedusa ce samedi. Depuis cet été, tous les 15 jours, une centaine de migrants quittent l'île italienne sur un bateau. Des transferts qui soulagent le centre d'accueil. Ils resteront en quarantaine, pris en charge par la Croix-Rouge, avant de pouvoir rejoindre le continent. Leurs noms, dates de naissance et sexes sont contrôlés. S'ils sont en famille, on leur donne une carte avec ces informations.

C'est ce document que la police a trouvé sur l'assaillant de Nice. Il a donc suivi cette même procédure sur ce lieu fin septembre, car Lampedusa est en première ligne dans la gestion des réfugiés. La Tunisie n'étant qu'à 160 km, des dizaines de barques de fortune s'amassent dans ce port. Selon la météo, l'île voit débarquer des centaines de migrants chaque semaine. Seuls les centres de rétention officielle délivrent des injonctions pour quitter le territoire italien. Mais ils n'offrent pas toujours des solutions de rapatriement.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 31/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 31 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid-19 : l'UE annonce un contrat avec Moderna

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Lire et commenter