VIDÉO - Minutes de silence, noms des victimes égrenés, George W. Bush, Bruce Springsteen… Les temps forts des commémorations du 11-Septembre

11-Septembre : 20 ans après les attentats, une blessure toujours à vif

HOMMAGE - Vingt ans après les attentats du 11-Septembre, les États-Unis ont rendu hommage aux 2977 disparus de ces attaques, ce samedi. Revoyez les séquences les plus marquantes de l'anniversaire de cette date qui a changé la face du monde.

Un 11-Septembre forcément particulier. Deux décennies après les attentats, et dans la foulée de la victoire des talibans en Afghanistan, les États-Unis ont commémoré ce samedi les attaques du World Trade Center, à New York, du Pentagone, près de Washington, et de Pennsylvanie, et ont rendu hommage aux 2977 disparus. Le président américain Joe Biden, accompagné de son épouse, est arrivé en début de matinée (heure américaine) au mémorial de Manhattan pour présider la cérémonie. Ses prédécesseurs Barack Obama et Bill Clinton étaient notamment présents.

Toute l'info sur

11-Septembre : 20 ans après

Page spéciale et QR Code : le 20H de TF1 à New York pour les 20 ans du 11-Septembre

Une minute de silence au moment du premier impact

Réunis autour du mémorial, construit en lieu et place des tours jumelles, des milliers d'Américains ont respecté le silence en souvenir des victimes de ces attentats. Après l'hymne américain, à 14h46, heure française, 8h46, heure américaine, l'Amérique  respectait la première minute de silence, à l'heure exacte où le premier avion percutait la tour nord, avec 92 personnes à bord, dont cinq pirates de l'air. Une autre minute de silence a été respectée 102 minutes plus tard, à 10h28, heure américaine, au moment où la tour nord s'effondrait.

En vidéo

11-Septembre : l'hymne américain et une minute de silence, 20 ans après l'attaque de la tour nord

Les noms des victimes égrenés

Après ce premier hommage, les noms et prénoms des 2977 victimes ont été prononcés. Leur souvenir doit résonner tout au long de la journée.

En vidéo

11-Septembre : les noms des victimes égrénés

L'hommage de Bruce Springsteen, après la deuxième minute de silence

À 15h03, heure française, 9h03, heure américaine, les États-Unis s'arrêtaient à nouveau, pour respecter une minute de silence. Il y a vingt ans, c'est précisément à cette heure qu'un deuxième avion frappait la tour sud, avec 65 personnes à bord, dont cinq pirates. New York, les États-Unis et le monde entier se rendaient alors compte que le premier impact n'était pas un accident.

À l'issue de cette deuxième minute du silence, "le boss" du rock américain, Bruce Springsteen, se rapproche du micro. S'adressant à la foule, le visage marqué par l'émotion, l'auteur et compositeur interprète la chanson "I'll See You in My Dreams", guitare à la main.

En vidéo

11-Septembre : l’hommage de Bruce Springsteen, après la deuxième minute de silence

L'attaque du Pentagone commémorée

En 2001, à 9h37, heure américaine, un troisième avion était détourné et s'écrasait sur le Pentagone. À son bord, 64 personnes, dont cinq pirates. L'avion terminera sa trajectoire sur la façade ouest du bâtiment, sans aucun survivant. 

En vidéo

11-Septembre : il y a 20 ans, un troisième avion s'écrasait sur le Pentagone

Le souvenir du vol 93

À 10h03, heure locale, une nouvelle minute de silence est respectée. Cette fois à Shanksville, en Pennsylvanie. Il y a 20 ans, un quatrième avion s'effondrait dans un champ, après avoir été détourné par les terroristes. La révolte des 40 passagers, tous tués dans ce drame, a sans doute évité à l'avion de se diriger vers l'un des lieux clés du pouvoir américain, le Capitole, le congrès américain. En leur mémoire, leurs noms ont été prononcés par leurs proches.

En vidéo

11-Septembre : une minute de silence en Pennsylvanie, en mémoire des victimes du vol 93

"Une place d'honneur pour le souvenir des passagers du vol 93" : l'hommage de George W. Bush

Depuis la Pennsylvanie, l'ancien président américain, George W. Bush, a été le seul dirigeant à s'exprimer. "Tous au même moment, nous avons appris que nos vies seraient changées pour toujours", s'est souvenu celui qui dirigeait les États-Unis depuis quelques mois au moment du 11-Septembre. "Nous commémorons votre perte et partageons votre peine. Nous rendons hommage à ces hommes et ces femmes", a-t-il déclaré.

Il y a vingt ans, "nous avons ressenti l'horreur quant à l'ampleur de la destruction, le choc face à l'audace du mal, mais aussi de la gratitude face au sacrifice des premiers secours ou le volontariat des anonymes", a honoré George W. Bush. "Nous avons été fiers de notre nation blessée. Le souvenir des passagers du vol 93 doit toujours avoir une place d'honneur. La cible est devenue l'instrument du sauvetage."

En vidéo

11-Septembre : l'hommage de l'ancien président américain George W. Bush

Enfin, l'ancien président américain a également comparé la situation actuelle, dans une Amérique fracturée, à celle qui a suivi les attentats de 2001. "Dans les mois qui ont suivi les attaques, j'ai mené avec fierté un peuple américain résiliant et fier. Aujourd'hui, le champ politique est devenu le champ de l'affrontement", a-t-il déploré. "Je suis inquiet quant à notre futur commun. En ce jour de deuil, j'ai vu des millions d'Américains s'entraider, prendre la main du voisin et se rallier à la cause commune : c'est l'Amérique que je connais. J'ai vu la main tendue pour accueillir des réfugiés et des immigrés : c'est l'Amérique que je connais."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : les militants LR ont préféré le congrès à la primaire pour désigner leur candidat

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Élections en Allemagne : le chef de file conservateur Armin Laschet commet une bourde en votant

Paris : trois blessés, dont deux graves, dans une rixe sur le pont d'Iéna

EN DIRECT - Covid-19 : pour Thierry Breton, il faut "massivement fournir des vaccins" aux pays pauvres

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.