VIDEO - Des élus démocrates s'agenouillent au Congrès pour rendre hommage à George Floyd

VIDEO - Des élus démocrates s'agenouillent au Congrès pour rendre hommage à George Floyd

RACISME - Dans la foulée des rassemblements pour George Floyd, les démocrates lui ont rendu à leur manière un hommage symbolique lundi dans le "Hall de l'émancipation" au sein du Congrès américain.

8 minutes et 46 secondes. C'est le temps qu'ont passé, à genoux, des élus démocrates du Congrès américain, lundi 8 juin, emmenés par les membres du "Congressional Black Caucus", groupe parlementaire rassemblant les élus noirs, la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et le patron du groupe démocrate au Sénat Chuck Schumer. Une durée en écho à l'agonie qui a abouti à la mort de George Floyd, le 25 mai, dont le cou était pressé par le genou d'un policier blanc de Minneapolis, qui le soupçonnait d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars.

Dernière démonstration de solidarité à l'égard des Noirs américains, ce genou à terre, symbole mondial de dénonciation du racisme, a eu lieu dans le "Hall de l'Emancipation", nommé ainsi en hommage aux esclaves qui ont travaillé à la construction du Capitole, au 18e siècle. Outre George Floyd, ce geste était aussi un acte en mémoire de tous les Américains nois "qui ont perdu leur vie de façon injuste", a précisé le collectif d'élus.

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

Lire aussi

Cette mise en scène a eu lieu préalablement à une proposition de réforme de la police, le "Justice and Policing Act". Elle vise à "mettre fin aux brutalités policières, obliger la police à rendre des comptes, améliorer la transparence et créer des changements profonds et structurels qui protègent le droit de tous les Américains à la sécurité et à une justice égalitaire". Alors que cette énième acte de violence policière raciste divise fortement l'Amérique, Donald Trump, accusé de contribuer vivement à ces divisions en vue d'assurer sa réélection face à Joe Biden, a accusé les démocrates, à travers ce projet de loi, vouloir "couper les vivres de la police".

Le projet prévoit par exemple de créer un registre national recensant les policiers auteurs de bavures, en écho au fait que Derek Chauvin, le policier qui a tué George Floyd, avait eu 18 signalements à son encontre. Il devrait sans doute être voté par la Chambre des représentants, à majorité démocrate. Son avenir au Sénat, dominé par les républicains, fidèles à Donald Trump, est beaucoup moins évident.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.