VIDÉO - New York : ils sautent du sommet du World Trade Center avant d'être arrêtés

VIDÉO - New York : ils sautent du sommet du World Trade Center avant d'être arrêtés

DirectLCI
ETATS-UNIS - En septembre dernier, trois Américains ont sauté en parachute du haut du One World Trade Center, à New York. Si leurs exploits, filmés, rencontrent un franc succès sur Internet, les casse-cou ont été arrêtés lundi par la police.

C'est la plus haute tour des Etats-Unis. Construit sur le site qui accueillait les tours jumelles du Word Trade Center détruites dans les attentats du 11 septembre 2001, le One World Trade Center culmine à 541 mètres de haut. Le toit du bâtiment, perché à 417 mètres du sol, offre une vue imprenable sur New York, mais aussi de quoi faire le bonheur des base jumpers, comprenez les adeptes de saut extrême.

Le 30 septembre dernier, trois Américains ont décidé de s'élancer dans le vide avec leur parachute depuis le toit de l'édifice, l'un d'eux filmant son saut avec une caméra embarquée sur son casque avant de poster la vidéo en ligne. Cette dernière, partagée lundi, a déjà été vue plus de 1,2 million de fois fois sur YouTube , et permet de découvrir New York de nuit sous un nouveau jour.

L'adolescent et le garde endormi

Mais voilà, aussi impressionnant soit-il, ce saut était illégal et la police de "Big Apple" n'a que peu goûté l'exploit des trois sportifs de l'extrême. Le NYPD, après avoir mené son enquête et remonté la trace de la plaque d'immatriculation d'un véhicule dans lequel le trio a été vu quitter les lieux, a procédé lundi à l'arrestation des trois casse-cou, ainsi que de leur chauffeur. Agés de 27, 29, 32 et 33 ans, les quatre hommes ont notamment été inculpés de cambriolage et mise en danger d'autrui avant d'être libérés contre le paiement d'une caution de 2500 euros.

Bien malgré lui, le quatuor a également généré un débat sur la sécurité de ce site à la symbolique évidemment forte. Les trois parachutistes de l'extrême ont expliqué avoir profité d'un trou dans une clôture pour gagner le bas de l'immeuble, soit exactement ce qui a permis à un adolescent de 16 ans de déjouer lui aussi la sécurité pour se hisser au sommet du One World Trade Center, le 16 mars dernier. Sur sa route vers la cime, l'ado avait rencontré un garde... endormi. Et licencié depuis. Les autorités new-yorkaises ont donc un peu de travail concernant la sécurité des lieux avant l'inauguration de la plus haute tour des Etats-Unis, prévue l'été prochain.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter