VIDÉO - New York et le nord-est des Etats-Unis paralysés par la tempête de neige Stella

DirectLCI
STELLA - Voici le nom de la plus grosse tempête de la saison annoncée sur la ville de New York et le nord-est des Etats-Unis. Plusieurs aéroports ont déjà dû annuler leurs vols même si les quantités de neige, qui devaient atteindre jusqu'à 60 centimètres, sont finalement moins grandes que prévu.

Après un hiver inhabituellement clément, la ville de New York et le nord-est des Etats-Unis affrontent ce mardi ce qui est annoncé comme la plus grosse tempête de neige de la saison, paralysant écoles et transports. Baptisé "Stella", le blizzard qui devait se traduire par des rafales pouvant atteindre 90 km/h, augmentant la sensation de froid et le manque de visibilité, a toutefois été moins fort que prévu à New York, au point que l'alerte concernant ce phénomène a été levée mardi matin. La neige avait commencé à tomber depuis lundi soir sur la ville et s’était intensifiée à l'aube, formant déjà des couches de 5 à 10 cm par heure, mais les 60 cm qui avaient été annoncés ne seront pas atteints, a indiqué un porte-parole de la météo nationale.


Les régions les plus menacées par la tempête sont celles de New York,  du New Jersey, de Philadelphie et du sud du Connecticut, où vivent près de 19 millions de personnes. La capitale Washington devrait également être touchée.

La rencontre Trump-Merkel reportée à vendredi

La première rencontre entre Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel, qui était prévue mardi à la Maison Blanche, a ainsi été reportée à vendredi. Le président Donald Trump a cependant assuré que le gouvernement était prêt à affronter cette tardive offensive hivernale :  "Espérons que ce ne sera pas aussi terrible que certains le prévoient. C'est généralement le cas", a-t-il ajouté, en invitant la population à suivre les conseils des autorités. 

Plus de 4.000 vols annulés et New York en état d'urgence

Plus de 4.000 vols ont déjà été annulés pour les prochains jours, dont plus de 2.300 à destination ou au départ des seuls aéroports de New York. Les aéroports de Washington, Philadelphie, Boston où la neige est déjà tombée lundi, étaient aussi touchés. Une alerte aux inondations a également été diffusée le long des côtes. Et des pannes de courant sont à prévoir. 


La ville de New York, poumon économique des Etats-Unis, et ses 8,5 millions d'habitants s'annonçait quasi-paralysée.  Le maire Bill de Blasio a annoncé la fermeture de toutes les écoles.


Dans tous les Etats concernés, les habitants avaient pour consigne de rester chez eux et d'éviter tout déplacement inutile, surtout en voiture. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter