VIDÉO - Non, Jean-Claude Juncker n'était pas ivre au sommet de l'Otan

DirectLCI
SCIATIQUE - Ses détracteurs ont dénoncé une"performance honteuse" et laissé entendre qu'il était ivre. Jean-Claude Juncker est apparu diminué mercredi lors du sommet de l'Otan à Bruxelles. Mais c'est une sciatique qui faisait souffrir le président de la commission européenne.

Jean-Claude Juncker a dû être aidé de plusieurs bras de chefs d'Etat pour se déplacer lors du sommet de l'Otan à Bruxelles mercredi. Sur des vidéos largement partagées, le président de la Commission européenne apparaît titubant et même chancelant. Emmanuel Macron lui-même semble le soutenir par le bras pendant quelques secondes afin de l'aider à se tenir à la tribune (voir la vidéo ci dessus).


Ces images ont été interprétées par un député allemand d'extrême droite comme le fruit d'un déjeuner très arrosé. "Performance honteuse", écrit Martin Reichardt dans un message posté sur twitter avec plusieurs émojis évoquant l'alcool. 

D'alcool pourtant, il n'en est rien. Jean-Claude Juncker souffrait en effet de mal de dos, rapportent plusieurs médias, tout comme les Premier ministres portugais Antonio Costa et néerlandais Mark Rutte. En juin dernier, l'intéressé avait d'ailleurs précisé lui-même qu'il aurait préféré être saoul que d'avoir à ce point mal au dos. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter