"Nous vous traquerons" : les États-Unis menacent Daech de représailles après les attentats à Kaboul

"Nous vous traquerons" : les États-Unis menacent Daech de représailles après les attentats à Kaboul

REVENDICATION - Une double explosion a eu lieu ce jeudi près de l'aéroport de Kaboul. Parmi les victimes se trouvent 13 soldats américains. Les États-Unis ont annoncé des représailles contre l'État islamique qui a revendiqué sa participation dans les attaques.

L'État islamique a revendiqué son implication. Jeudi, alors que deux attentats-suicides ont été perpétrés près de l'aéroport de Kaboul en Afghanistan, et ont fait "au moins" 13 à 20 morts et 52 blessés, l'EI a mentionné que l'un de ses combattants est parvenu à franchir "toutes les fortifications de sécurité". Il serait alors parvenu à actionner sa ceinture explosive à moins de "cinq mètres des militaires américains", selon le communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

13 soldats américains tués et 18 autres blessés

La double explosion a tué notamment 13 soldats américains et en a blessé 18 autres, selon un bilan communiqué par le Pentagone. En réaction, Washington, qui s'attend à ce que les attaques de l'État islamique "continuent", a menacé le groupe djihadiste de représailles en Afghanistan. Lors d'une prise de parole depuis la Maison-Blanche, le président américain Joe Biden a promis de "pourchasser" les auteurs du double-attentat. 

Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer"- Joe Biden, président des États-Unis

"Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer", a-t-il affirmé à l'adresse des auteurs de l'attaque, ajoutant que les États-Unis répondraient "avec force et précision quand nous le déciderons, où et quand nous le choisirons". Joe Biden a également ordonné aux responsables militaires "de développer des plans opérationnels pour frapper les cibles, la hiérarchie et les installations" de l'EI en Afghanistan.

Lire aussi

Dans son discours, le président américain a estimé que les soldats américains tués "étaient des héros qui étaient engagés dans une mission dangereuse et altruiste pour sauver d'autres vies". Par ailleurs, Joe Biden a fait savoir que ce double attentat ne changer en rien l'objectif des États-Unis de retirer ses troupes d'Afghanistan au plus tard le 31 août prochain. "L'Amérique ne se laissera pas intimider. Nous ne nous laisserons pas décourager par des terroristes. Nous ne les laisserons pas arrêter notre mission. Nous poursuivrons l'évacuation", a-t-il dit. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.