Ouragan Maria : peu de dégâts sur les bâtiments en Guadeloupe mais des quartiers toujours inondés

RAFALES - Moins de 24 heures après le passage de Maria, la Guadeloupe commence à faire le bilan des dégâts. Selon le dernier bilan officiel, une personne est décédée et deux autres sont portées disparues.

Deux semaines après le passage dévastateur d’Irma dans les Antilles, l’ouragan Maria a à son tour déferlé sur la Martinique et la Guadeloupe. Passée en moins de 24h de "tempête tropicale" à "ouragan de catégorie 5", Maria a soufflé sur les côtes guadeloupéennes avec  des rafales de vent à plus de 200 km/h ce lundi soir.


Au Gosier, dans la banlieue de Pointe-à-Pitre, la plupart des habitants ont respecté le couvre-feu et se sont calfeutrés chez eux avant la tombée de la nuit. Certains ont passé la nuit dans des salles de confinement sécurisé sur des lits de camp. Des heures d’attente, avec l’angoisse de rentrer chez soi le lendemain et de retrouver sa maison détruite.


Pour le personnel des hôtels du Gosier, le véritable travail a commencé au petit matin ce mardi. Il a fallu déblayer les accès de l’hôtel et dégager les passages. Dans le jardin des Résidences créoles, l’un des hôtels du quartier, un palmier pourtant imposant n’a pas résisté aux assauts de Maria et s’est effondré sur la pelouse.

Les habitants hébétés errent dans les rues

Alors que le couvre-feu était toujours en vigueur ce mardi matin, quelques habitants hébétés erraient dans les rues, constatant les premiers dégâts. Si le vent a légèrement baissé en intensité, c’est maintenant l’eau qui envahit certains quartiers. Selon la Préfecture, "40 % des foyers sont privés d'électricité, soit environ 80.000 personnes" et "25 % des clients de téléphonie fixe n'y ont plus accès".

Sur le front de mer, les plus téméraires viennent observer le spectacle apocalyptique des vagues qui se fracassent contre la côte. Au loin, un voilier se débat face à la mer déchaînée, tel un jouet dans une baignoire. La Marie-Galante, distante d’à peine une trentaine de kilomètres, n’est pas visible.


Selon le dernier bilan officiel, une personne a trouvé la mort en Guadeloupe et deux personnes sont toujours portées disparues. Selon la Préfecture, elles étaient à bord d’un bateau qui a fait naufrage au large de la Désirade.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L’ouragan Maria frappe la Guadeloupe

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter