Covid-19 : la vaccination obligatoire gagne du terrain aux États-Unis

Covid-19 : la vaccination obligatoire gagne du terrain aux États-Unis

PRÉCAUTIONS - Face à l'expansion du variant Delta et à une possible quatrième vague, les États-Unis multiplient les mesures pour augmenter la couverture vaccinale contre le Covid-19. À New-York, une première ébauche de pass sanitaire a été mise en place.

Les États-Unis durcissent (de nouveau) le ton. La menace du variant Delta se précisant de jour en jour, les autorités sanitaires planchent sur plusieurs mécanismes pour inciter à la vaccination contre le Covid-19. Dès le 13 septembre prochain, les fonctionnaires de la ville de New-York devront obligatoirement présenter un certificat de vaccination ou un test négatif de moins d'une semaine, a annoncé lundi Bill de Blasio. Concrètement, 300.000 pompiers, policiers et autres agents administratifs de la "Big Apple" vont être obligés de compléter leur schéma vaccinal contre le Covid-19 ou de se faire tester chaque semaine. Cette mesure concernera aussi l'ensemble du personnel soignant de la plus grande ville américaine. "L'objectif est notre rétablissement. L'objectif est de protéger les gens", a justifié Bill de Blasio. 

Ce lundi, l'agence Associated Press nous apprend que la Californie a pris une disposition similaire. L'ensemble des personnels soignants et des fonctionnaires devront être vaccinés ou se faire tester chaque semaine à compter du mois prochain. Selon le bureau du contrôleur de Californie, 238.000 personnes sont directement employées par l'État. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Obligation vaccinale dans une première agence fédérale

Parallèlement, le département américain des Anciens combattants - administration gouvernementale américaine qui s'occupe de tout ce qui touche aux anciens combattants - oblige désormais tout son personnel médical à se faire vacciner contre le Covid-19. "Nous rendons obligatoires les vaccins pour les employés car ils sont le meilleur moyen d'assurer la sécurité des vétérans", a expliqué le secrétaire aux Affaires des anciens combattants, Denis McDonough. Les personnes concernées ont huit semaines recevoir leurs injections. Il s'agit de la première agence fédérale à imposer une telle obligation. 

Lire aussi

Ces derniers jours, la situation épidémique se dégrade rapidement aux États-Unis. Près de 52.000 nouveaux cas ont ainsi été détectés dans le pays lors des dernières 24 heures. Le variant Delta, plus contagieux, est devenu largement majoritaire et représente plus de 89% des contaminations nationales. Un danger non-négligeable à l'heure où "seulement" la moitié de la population est entièrement vaccinée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.