VIDÉO - Paquebot évacué dans une mer déchaînée en Norvège : les images impressionnantes de l'intérieur du bateau

International
DirectLCI
FRAYEUR - Samedi soir, les autorités norvégiennes ont fait évacuer le Viking Sky, un navire de croisière victime d'un problème moteur dans des eaux périlleuses au large du pays. Fort heureusement, les passagers ont pu être évacués, hélitreuillés un à un. Les images tournées à l'intérieur du paquebot sont impressionnantes.

Samedi soir, les autorités norvégiennes faisaient évacuer par hélicoptère 1300 personnes bloquées à bord du paquebot Viking Sky, victime d'un problème moteur au large du pays, dans des eaux connues pour leur dangerosité. Le navire de croisière avait lancé un SOS en début d'après-midi. Ce dimanche matin, trois moteurs sur quatre ont pu redémarrer. 


Au cours de la nuit, les passagers ont été évacués, dans des conditions difficiles. Selon la police, 338 des 1.373 occupants du paquebot ont déjà été ramenés vers la terre ferme après avoir été hélitreuillés un à un. Quant au paquebot, il va être pris en remorque et acheminé vers le port de Molde, ont précisé les secours. 

Trois passagers gravement blessés

A 05h54 du matin, 338 personnes avaient été évacuées et 17 hospitalisées, a indiqué à l'AFP le responsable des opérations de la police, Borge Amdam. À cause des très mauvaises conditions météorologiques, les autorités ne peuvent hélitreuiller qu'un passager à la fois. Selon le responsable du Centre de secours du sud de la Norvège, Per Fjeld, l'opération de sauvetage doit se poursuivre toute la nuit et "les personnes sont en sécurité" sur le navire. Parmi les personnes évacuées, trois sont gravement blessées, selon les médias locaux. Les passagers du Viking Sky sont originaires de 16 différents pays, notamment du Royaume-Uni et des États-Unis.

"Je n'ai jamais rien vu d'aussi effrayant"Janet Jacob, une passagère

En parallèle, l'équipage du navire tente de faire redémarrer le deuxième moteur pour permettre au bateau de quitter la zone. Un remorqueur fait également route vers le Viking Sky afin de le tirer vers un port et éviterait aux secours d'évacuer l'ensemble des passagers par hélicoptère.


"Je n'ai jamais rien vu d'aussi effrayant. J'ai commencé à prier, j'ai prié pour la sécurité de tout le monde à bord", a déclaré à la télévision publique NRK l'une des passagères qui a pu regagner la terre ferme, Janet Jacob. Des images diffusées sur les médias locaux et sur les réseaux sociaux montrent des passagers tentant de rester calmes alors que le tangage fait rouler les meubles autour d'eux.

En vidéo

Le récit du sauvetage des passagers du Viking Sky

"Nous étions assis pour déjeuner quand ça a commencé à trembler", a raconté un passager américain, John Curry. "Le bateau a commencé à prendre l'eau. C'était juste le chaos". Cinq hélicoptères ont été dépêchés sur place pour effectuer des navettes entre le navire et la terre ferme avec les passagers évacués, emportant à chaque rotation entre 15 et 20 personnes. "Le voyage en hélicoptère a été terrifiant. Les vents, on aurait dit une tornade", a témoigné Janet Jacob.


Dimanche matin encore, comme le montre cette vidéo postée sur Twitter par le fils d'un passager âgé de 83 ans, les opérations d'hélitreuillage continuaient près de vingt heures après l'appel de détresse. 

Le navire a d'abord perdu sa puissance moteur puis a commencé à dériver vers le littoral. L'équipage a ensuite réussi à redémarrer un moteur avant d'ancrer le navire, qui s'est stabilisé à environ deux kilomètres des côtes. Les neuf membres d'équipage ne devraient pas être évacués.


"C'est dangereux de rencontrer des problèmes moteur dans ces eaux qui cachent de nombreux récifs", a indiqué le chef des opérations de la police, Tor Andre Franck, précisant que les creux atteignaient jusqu'à 8 mètres. Dans la même zone, un navire marchand a également eu une panne de moteur, a indiqué la police dans un tweet. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter