Passes d'armes entre Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan

Passes d'armes entre Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan

L'Élysée a ouvertement réagi après la remise en question de la santé mentale d'Emmanuel Macron par le président turc. Ce dernier reproche notamment au chef de l'État français ses récentes annonces sur le séparatisme islamiste.

Samedi, Recep Tayyip Erdogan a tenu des propos virulents contre Emmanuel Macron devant un public acquis à sa cause. Selon le président turc, son homologue français doit faire des examens de santé mentale. En effet, il pointe du doigt ses déclarations sur le séparatisme islamiste et son intention de ne pas renoncer aux caricatures.

La réponse de l'Élysée n'a pas tardé. "Les propos du président Erdogan sont inacceptables, l'outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode", a-t-il estimé. L'Hexagone a rappelé aussitôt son ambassadeur à Ankara.

Depuis, les réactions se multiplient notamment à Gaza où une poignée de manifestants dénoncent les caricatures de Mahomet. Des portraits d'Emmanuel Macron sont même brûlés en pleine rue. Et en Israël, 200 personnes se sont rassemblées devant la résidence de l'ambassade française. Plusieurs appels au boycott ont été également lancés samedi. Au Qatar, par exemple, deux chaînes de supermarchés ont retiré les produits français de leurs rayons.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 25/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 25 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : le Conseil de défense a rendu les derniers arbitrages avant l'allocution d'Emmanuel Macron

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Lire et commenter