VIDÉO - Pénurie de carburant : des scènes de bagarre devant les stations-service britanniques

VIDÉO - Pénurie de carburant : des scènes de bagarre devant les stations-service britanniques

CRISE DE NERFS - Les retards de livraisons d’essence au Royaume-Uni génèrent des files d’attente monstres devant les stations-service encore ouvertes. En résultent parfois des scènes de violence.

Les caméras de vidéosurveillance des stations-service britanniques enregistrent ces derniers jours des scènes de bagarres entre leur personnel et des automobilistes excédés, voire entre ces derniers eux-mêmes, comme le montre le reportage de TF1 en tête de cet article.  

Il faut dire qu'il faut souvent des heures pour trouver une station approvisionnée en carburant, puis attendre son tour dans des files d’attente qui paralysent des quartiers entiers. "Je n’ai plus qu’un quart de réservoir", raconte l’un d’eux à TF1, "alors je dois prendre sur moi et faire la queue, mais c’est un vrai carnage en ce moment". La gérante d’une station-service explique de son côté tenter de jouer l’apaisement. "Quand nous avons une livraison, ils font la queue et ils se battent. Nous essayons de les calmer".

Toute l'info sur

Brexit : goodbye United Kingdom

22% des pompes à essence britanniques sont actuellement à sec, certaines depuis plus d’une semaine, et la plupart concentrées sur le Grand Londres, et le sud-est de l’Angleterre. Le défaut d’approvisionnement n’est pas dû à une pénurie de carburant… mais à un déficit en main d’œuvre, comme l'explique cet autre sujet de TF1 ci-dessous. Près de 100.000 chauffeurs manquent à l’appel, tous secteurs confondus, un effet conjugué du Brexit et de la pandémie.

En vidéo

Pénurie d'essence : les Britanniques perdent leur flegme

Depuis ce lundi matin, l’armée apporte son assistance et sa logistique pour acheminer le carburant aux stations qui en sont privées. 200 militaires - dont une moitié sont des chauffeurs - doivent être déployés dans le cadre de cette opération baptisée "Escalin".

Lire aussi

Le gouvernement a aussi décidé d’octroyer plus de 10.000 visas pour recruter d’urgence des chauffeurs étrangers, tandis que les auto-écoles mettent les bouchées doubles pour en former dans l’urgence. Les difficultés d’approvisionnement touchent cependant de nombreux secteurs, et des rayons vides dans les supermarchés font planer une menace sur les fêtes de Noël au Royaume-Uni.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

EN DIRECT - Nouveaux cas, hospitalisations... Les indicateurs du Covid-19 encore en hausse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.