VIDÉO - Venu se recueillir devant le cercueil de Ruth Bader Ginsburg, Trump copieusement hué

VIDÉO - Venu se recueillir devant le cercueil de Ruth Bader Ginsburg, Trump copieusement hué
International

RETOUR À LA RÉALITÉ - Peu habitué à être confronté à des opposants en public, Donald Trump a été copieusement hué à Washington ce jeudi alors qu'il se recueillait devant le cercueil de la juge Ruth Bader Ginsburg, décédée jeudi dernier.

C'est une scène comme on en voit rarement. Ce jeudi, Donald Trump s'est recueilli devant le cercueil de la juge progressiste de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg, décédée d'un cancer vendredi dernier. Vêtu d'un masque noir, ce qui est rare pour lui en public, et au côté de sa femme Melania, l'ancien magnat de l'immobilier a marqué un moment de silence face au cercueil de l’icône féministe. Une décision singulière pour ce président qui refuse régulièrement de rendre hommage à des personnalités d'un bord politique différent du sien.

Mais après quelques silences, l'hôte de la Masion Blanche a été copieusement hué par des personnes présentes à proximité. Malgré le peu de monde, la scène, assez surréaliste, illustre le climat très tendu dans lequel le pays se trouve depuis quelques mois. 

"Votez contre lui", "Honorez son souhait", ont lancé certains des manifestants, faisant référence à la dernière volonté de la juge de la Cour suprême qui était de ne pas être remplacée avant l'élection présidentielle du 3 novembre. "Mon vœu le plus cher est de ne pas être remplacée tant qu'un nouveau président n'aura pas prêté serment", avait en effet confié la juge de 87 ans, quelques jours avant sa mort, à sa petite-fille Clara Spera. Une dernière volonté à laquelle Trump ne croit pas, affirmant que  cela ressemblait à un communiqué rédigé par la présidente démocrate de la Chambre des représentants et son ennemi, Nancy Pelosi.

Lire aussi

Une nouvelle juge nommée samedi

Deux jours après avoir présenté ses respects à "RBG", Donald Trump, qui veut aller vite pour ne pas manquer l'occasion d'ancrer durablement la Cour suprême dans le conservatisme, présentera samedi après-midi le nom de sa remplaçante depuis la Maison Blanche. Cinq femmes, dont la magistrate ultra-conservatrice et coqueluche des évangélistes Amy Coney Barrett, ainqi qu'une juge conservatrice d'origine cubaine, Barbara Lagoa, ont été présélectionnées.

Toute l'info sur

Présidentielle US : Trump vs Biden, l'affiche d'une élection imprévisible

Suivez les dernières informations sur l'élection présidentielle américainePODCAST EXCLUSIF : Far West. Suivez les élections dans la peau d'un électeur américain

A seulement 40 jours de l'élection, les sénateurs républicains entendent confirmer très rapidement le choix du président. Ils détiennent la majorité à la chambre haute, malgré la défection de deux élues qui estiment préférable d'attendre l'élection de novembre. "Je pense que cela va aller très très vite", a prédit dans la matinée l'ex-magnat de l'immobilier sur Fox Radio.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent