VIDÉO - Politique migratoire aux Etats-Unis : une présentatrice craque en direct à la télévision

International
ETATS-UNIS - La journaliste Rachel Maddow n'a pas pu dissimuler son émotion lundi soir, en annonçant durant son émission que l'administration Trump séparait des bébés migrants de leurs parents.

Quand les émotions personnelles interfèrent dans la vie professionnelle. Rachel Maddow, une journaliste vedette de la chaîne MSNBC,  n'a pu retenir son émotion mardi soir en apprenant le dernier rebondissement dans la politique migratoire de l'administration Trump : la mise en place de camps de transit, qualifiés de refuges "d'âge tendre", où se trouvent des bébés.


"C’est invraisemblable", lance la journaliste en apprenant en direct l'information. "Les responsables de l’administration Trump ont envoyé des bébés et d’autres enfants... ", poursuit Rachel Maddow, avant de s'interrompre, prise par l’émotion. Puis elle continue : "...Dans au moins trois...centres pour personnes en bas âge dans le sud du Texas...".


Quelques minutes plus tard, Rachel Maddow s'est excusée sur Twitter pour avoir craqué de la sorte et a retranscrit par écrit la dépêche qu'elle s'apprêtait à lire à la télévision.

Les séparations systématisées à la frontière depuis début mai hérissent une partie de la population, et ce jusqu'au sein même de son parti républicain, qui jouera sa majorité au Congrès lors des élections de mi-mandat en novembre. Mais porté par des sondages montrant un soutien majoritaire à sa fermeté chez les électeurs républicains, Donald Trump et son gouvernement assument la logique derrière la nouvelle politique annoncée début mai : pour lutter contre l'immigration illégale, tous les clandestins franchissant la frontière sont désormais poursuivis au pénal. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Enfants séparés de leurs parents : la politique migratoire américaine soulève l’indignation

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter