Porte-conteneurs en feu : pollution majeure au Sri Lanka

Porte-conteneurs en feu : pollution majeure au Sri Lanka

Le Sri Lanka pourrait connaître la pire marée noire de son histoire. Un porte-conteneurs est en feu depuis maintenant neuf jours au large de la capitale économique Colombo. Le navire a aussi perdu une partie de sa cargaison.

La plus grande catastrophe environnementale dans cette région de l'océan indien selon les scientifiques sur place. À bord de ce conteneur en feu, une cargaison hautement toxique et polluante, 25 tonnes d'acide citrique. Elles se sont déversées en mer. Localement, la faune et la flore sous-marine sont largement détruites. Sur une trentaine de conteneurs des billes plastiques destinées à l'emballage, beaucoup se sont éventrés. Les billes s'échouent et forment une couche épaisse de 50 cm par endroits sur le rivage. Désormais, 80 km de côtes sont interdites à la pêche.

Toute l'info sur

Le WE

Quand ils survivent, les poissons accumulent ce poison pendant des années avec un risque de contaminer l'homme. Ce soir, l'incendie semble maîtriser, mais pas les nouvelles menaces de pollution. La structure du cargo est endommagée ce qui le rend très difficile à remorquer. Les spécialistes redoutent sa dislocation et une marée noire en prime. Il renferme en effet 50 tonnes de fiouls, 50 tonnes de gasoil.

Une catastrophe écologique, probablement évitable selon les premiers éléments de l'enquête sri-lankaise. Une fuite d'acide nitrique aurait été négligée par les 25 membres d'équipage sains et sauf. Fuite, à l'origine semble-t-il de l'incendie. Une catastrophe économique également pour le Sri Lanka, un pays pauvre qui vit essentiellement du tourisme et de la pêche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 13 décès en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

Malaise cardiaque d'Eriksen : "S'il n'est pas nul, le pourcentage de chances pour qu'il rejoue un jour est faible"

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.