VIDÉO - Portugal, Australie, France, États-Unis... retour les incendies plus dramatiques de l'histoire

DirectLCI
DRAMES - Alors que le Portugal est toujours ravagé par les flammes depuis samedi et qu'un dernier bilan fait état de 62 morts, ce gigantesques incendie rappelle malheureusement d'autres brasiers meurtriers qui ont frappé en Europe ou ailleurs.

Voici un rappel des incendies de forêt les plus meurtriers survenus dans le monde, après celui qui a fait plus de 60 morts et plus d'une cinquantaine de blessés, samedi, dans la région de Leiria, dans le centre du Portugal. Le pays est sous le choc et vient de décréter trois jours de deuil national, alors que l'on craint toujours la découverte d'autres victimes.

2010 : plus 60 personnes meurent en Russie

Une soixantaine de personnes meurent dans des incendies ravageant entre fin juillet et fin août plus d'un million d'hectares de forêts, de tourbières et de broussailles, brûlant des villages entiers dans la partie occidentale du pays, confrontée à une canicule et une sécheresse sans précédent.

2009 : 173 personnes décèdent en Australie

Entre le 7 et le 11 février, au moins 173 personnes meurent dans des incendies de brousse dans le Sud-Est, notamment dans l’État de Victoria où des villes entières et plus de 2.000 maisons sont rasées. Le feu perdure pendant plusieurs semaines avant d'être contenu par des milliers de pompiers et de volontaires. Il s'agit des pires incendies qu'ait connu l'Australie.

2007 : 77 morts en Grèce

77 personnes périssent à la fin août dans des incendies de forêts sans précédent, qui ravagent 250.000 hectares dans le Péloponnèse (sud) et l'île d'Eubée (nord-est d'Athènes). Ce sont les plus graves incendies survenus en Grèce ces dernières années.

1987 : 119 victimes en Chine

En mai 1987, le plus grave incendie de forêt de l'histoire récente de la Chine fait au moins 119 morts dans le nord-est du pays, 102 blessés, 51.000 sans-abri.

1949 : 82 sauveteurs tués en France

En août, dans les Landes, 82 sauveteurs sont tués. Les victimes -des pompiers, des bénévoles et 23 militaires du 33e régiment d'artillerie de Châtellerault (Vienne)- avaient été prises dans un véritable nuage de feu provoqué par un changement brutal de la direction et de l'intensité des vents.

1871 : près d'un millier de victimes aux États-Unis

L'incendie de forêt le plus meurtrier semble être celui d'octobre 1871 à Peshtigo (dans l’État du Wisconsin aux États-Unis), qui a fait entre 800 et 1.200 morts, selon les estimations. Le feu, déclaré dans la forêt plusieurs jours auparavant, a détruit en quelques heures cette bourgade forestière de 1.700 habitants et ravagé seize autres villages, répartis sur 500.000 hectares.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter