VIDÉO - Pour protester contre Donald Trump, une élue américaine porte le "Pussy Hat" en pleine assemblée

International
CHAPEAU BAS - Une élue américaine a décidé de porter en pleine commission le "pussy hat", ce bonnet avec des oreilles de chat lancé à l'occasion de la Women's March en signe de protestation contre le sexisme de Donald Trump.

À Austin, au Texas, Sarah Eckhardt, une démocrate et farouche opposante à Donald Trump a décidé de porter un "pussy hat" pour dénoncer la misogynie et le sexisme du 45ème président des États-Unis. Lancée lors de la Women's March du 21 janvier, le "pussy hat", ce bonnet en forme d'oreilles de chat, est devenu un symbole de cette contestation. Le mardi suivant cette marche qui a rassemblé plus de deux millions de personnes, la présidente de la "commissioners' court" du comté de Travis s'est donc vêtue de ce chapeau en pleine assemblée.

Symbole et politique font-ils bon ménage ?

Mais une question se pose, est-il approprié d'afficher ses convictions politiques personelles lors d'une commission ? C'est l'enquête qu'a menée la chaîne locale KVUE. Le journaliste Jason Puckett a interrogé les représentants de plusieurs districts du comté d'Austin pour vérifier si ce comportement était acceptable. Le procureur du comté a déclaré officiellement qu'ils n'avaient reçu aucune plainte pour le moment. 

En vidéo

Investiture de Donald Trump J-1 : Les Bonnets Roses descendent dans les rues

En vidéo

Women's March : plus de 650 rassemblements dans le monde pour protester contre Trump

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter