VIDÉO - Pour protester contre Trump, un parlementaire mexicain escalade la clôture qui sépare son pays des États-Unis

VIDÉO - Pour protester contre Trump, un parlementaire mexicain escalade la clôture qui sépare son pays des États-Unis

PROTESTATION - Braulio Guerra, membre du Congrès mexicain, a grimpé sur la clôture séparant les États-Unis de son pays afin de montrer les "futilités" du plan du président Trump qui prévoit d’ériger un mur entre les deux pays pour endiguer la vague d'immigration.

L’élu, à la tête de l’Etat de Queretaro, a pris l'initiative de grimper la clôture qui sépare le Mexique des États-Unis. Une manière de prouver qu'il est facile de traverser la frontière. "Je suis assis sur le mur. D'un côté, il y a le Mexique, de l'autre, les États-Unis (...) Cela prouve que c’est totalement inutile et absurde de construire un mur de 15 milliards de dollars", l’entend-on dire.

Avec ces propos, l'homme politique s'attaque directement à Donald Trump qui a fait de cette proposition, une mesure phare de sa campagne face à Hillary Clinton. Le candidat s'était d'ailleurs mis à dos une partie de la population en qualifiant les migrants mexicains de "violeurs" et de "criminels".

Aujourd'hui, la Maison Blanche menace de créer de nouvelles taxes sur les marchandises mexicaines afin de financer la construction du mur. Il semble que Donald Trump soit confronté à un problème budgétaire. Les travaux pour assurer la réalisation des quelque 2000 kilomètres de mur le long de la frontière commune sont estimés à plus de 20 milliards de dollars, un montant qu'aucune des deux parties n'est capable d'assurer.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinat"

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.