VIDÉO - Pour protester contre Trump, un parlementaire mexicain escalade la clôture qui sépare son pays des États-Unis

International
PROTESTATION - Braulio Guerra, membre du Congrès mexicain, a grimpé sur la clôture séparant les États-Unis de son pays afin de montrer les "futilités" du plan du président Trump qui prévoit d’ériger un mur entre les deux pays pour endiguer la vague d'immigration.

L’élu, à la tête de l’Etat de Queretaro, a pris l'initiative de grimper la clôture qui sépare le Mexique des États-Unis. Une manière de prouver qu'il est facile de traverser la frontière. "Je suis assis sur le mur. D'un côté, il y a le Mexique, de l'autre, les États-Unis (...) Cela prouve que c’est totalement inutile et absurde de construire un mur de 15 milliards de dollars", l’entend-on dire.


Avec ces propos, l'homme politique s'attaque directement à Donald Trump qui a fait de cette proposition, une mesure phare de sa campagne face à Hillary Clinton. Le candidat s'était d'ailleurs mis à dos une partie de la population en qualifiant les migrants mexicains de "violeurs" et de "criminels".


Aujourd'hui, la Maison Blanche menace de créer de nouvelles taxes sur les marchandises mexicaines afin de financer la construction du mur. Il semble que Donald Trump soit confronté à un problème budgétaire. Les travaux pour assurer la réalisation des quelque 2000 kilomètres de mur le long de la frontière commune sont estimés à plus de 20 milliards de dollars, un montant qu'aucune des deux parties n'est capable d'assurer.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter