VIDÉO - Pour redorer son image, Donald Trump lance sa propre web-télé, dont l’unique sujet est… Donald Trump

AUTO PROMO - L'équipe de Donald Trump a lancé une web-télé hebdomadaire pour contrecarrer les soi-distant fausses informations relayées au sujet du président américain. Baptisé "News of the week", ce bulletin est exclusivement centré sur l'actuel locataire de la Maison Blanche et sa politique.

"Le président a créé un million d’emplois… le président a remis l’économie dans le droit chemin… le président rend hommage aux hommes et les femmes qui se sont battus vaillamment pour leur pays… " La présentatrice qui annonce ces bonnes nouvelles sur une musique aux relents patriotiques ne se trouve pas en Corée du Nord, mais bien à New York.


Le président américain n’est certainement pas habitué à ce que les médias américains fassent autant son éloge sur les plateaux de télévision. Pour cause, aux commandes cette web-télé qui se revendique comme un nouveau média alternatif, c'est son équipe.

"News of the week"

Baptisée "News of the week", la courte séquence d’1 min 30 se présente comme l’anti-média traditionnel, mais reprend pourtant tous les codes visuels et sonores du journal télévisé classique. Au sommaire, l’agenda du président, les bienfaits de sa politique économique et de sa politique migratoire qui va permettre "d’augmenter les salaires et de diminuer la pauvreté".


Aucune mention en revanche de la polémique sur l’interdiction des personnes trans dans l’armée américaine, du licenciement du directeur de la communication de la Maison Blanche ou les longues vacances du président.

De CNN au parti républicain

Pour annoncer ces bonnes nouvelles, l’équipe a choisi une productrice de télévision, Lara Yunaska, qui se trouve être... la belle-fille du président. La femme d’Eric Trump n’a pourtant présenté qu’une seule édition puisqu’elle a été remplacée par Kayleich Mc Enany, une éditorialiste très médiatique de 29 ans qui a officié pendant longtemps sur CNN. 


Ironiquement, le président s'en est déjà pris violemment à cette chaîné et avait même publié sur son compte Twitter un gif dans lequel il s'en prenait physiquement au logo de la chaîne. 

Connue pour ses opinions très conservatrices, elle a toujours affiché un soutien sans condition à Donald Trump et avait notamment signé une tribune où elle expliquait pourquoi elle soutenait le milliardaire alors en campagne. Pour mélanger encore un peu plus les genres, elle a été nommée ce mardi 8 août nouvelle porte parole du parti républicain.

Avec cette nouvelle plateforme de communication, le président veut s'adresser aux Américains  en contournant les grands médias traditionnels, auxquels il s'attaque régulièrement. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter