Pourquoi Donald Trump s'est-il défendu sur Twitter d'être diminué physiquement ?

Le président américain se trouvait à la remise des diplômes de l'académie militaire de West Point.

ETATS-UNIS - Une vidéo très commentée dans laquelle le président américain apparaît en train de descendre d’une scène d’un pas hésitant fait grand bruit de l'autre côté de l'Atlantique.

74 ans et toujours pas un cheveu blanc. Donald Trump, qui fête ce dimanche son anniversaire, s'est défendu d'être diminué physiquement après la publication samedi d’une vidéo très commentée outre-Atlantique. Le locataire de la Maison Blanche y apparaît affaibli en train de descendre d'une scène d'un pas hésitant. 

Le président américain venait de prononcer un discours lors de la cérémonie de remise des diplômes de la prestigieuse académie militaire de West Point, près de New York, un discours inhabituellement consensuel pour lui qui aime s'écarter de son prompteur. 

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

A l'issue de son allocution, invité à quitter la scène, Donald Trump semble éprouver quelques difficultés sur la rampe d'accès, qu'il descend à petits pas précautionneux. La séquence a été très largement partagée sur les réseau sociaux tout au long de la journée. 

Des médias américains ont également relevé qu'il avait eu besoin de ses deux mains, au milieu du même discours, pour porter un verre d'eau à ses lèvres, et qu'il avait peiné à prononcer correctement le nom du général Douglas MacArthur, héros de la Seconde Guerre mondiale. 

J’ai dévalé les trois derniers mètres en courant. - Donald Trump, sur Twitter.

Donald Trump s'est chargé lui-même samedi soir sur Twitter de répondre aux interrogations sur son état de santé. La rampe d'accès à la scène était "très longue et raide, n'avait pas de rambarde et, surtout, était très glissante", avance-t-il, affirmant avoir redoublé de prudence pour ne pas tomber et donner l'occasion aux médias de se moquer de lui. Il souligne en outre avoir dévalé "en courant" les trois derniers mètres de la rampe. 

En campagne pour sa réélection, le milliardaire républicain de 74 ans affrontera lors de la présidentielle du 3 novembre le démocrate Joe Biden, âgé quant à lui de 77 ans.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Gestion de la crise sanitaire : une action collective déposée au nom du "droit  de savoir"

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

Lire et commenter