Présidentielle américaine : une riposte est-elle encore possible pour Donald Trump ?

Présidentielle américaine : une riposte est-elle encore possible pour Donald Trump ?

Donald Trump s'enferme toujours dans le déni. Le président, qui refuse de reconnaître sa défaite, est retourné jouer au golf ce dimanche. Ses avocats vont déposer des recours à partir de ce lundi.

Donald Trump, l'homme qui n'en fait qu'à sa tête. Comme si de rien n'était, il est retourné jouer au golf ce dimanche matin. À l'endroit même où il était samedi quand les médias ont annoncé la victoire de Joe Biden. Et quand il n'est pas sur un green, Donald Trump est sur Twitter où il conteste sans relâche sa défaite, invoquant d'obscurs sondages. En Arizona, dans le Minnesota, aux quatre coins du pays, ses supporters continuent de crier au scandale et de dénoncer la validité des votes par correspondance.

Toute l'info sur

LE WE 20H

En coulisses, sa femme Melania tenterait de le raisonner, de le pousser à reconnaître sa défaite, tandis que son gendre et ancien conseiller, l'homme d'affaires Jared Kushner, tenterait de lui trouver une porte de sortie en multipliant les contacts pour lui créer sa chaîne de télévision. A condition qu'il ne soit pas rattrapé par ses affaires judiciaires, lui qui est accusé d'avoir falsifié ses déclarations d'impôts et a fait l'objet de plusieurs plaintes pour agressions sexuelles. Jusqu'à présent, son statut de président l'empêchait de comparaître devant un tribunal, mais le 20 janvier à midi, quand Joe Biden aura prêté serment, Donald Trump redeviendra un citoyen comme les autres.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Covid-19 : le taux de reproduction du virus continue de baisser en France

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter