Présidentielle US : Biden tacle Trump qui retire son masque à peine rentré à la Maison Blanche

Présidentielle US : Biden tacle Trump qui retire son masque à peine rentré à la Maison Blanche

LA CAMPAGNE REPART - Alors que Donald Trump a ostensiblement retiré son masque en rentrant à la Maison Blanche la veille, suggérant qu'il avait vaincu le virus, Joe Biden le contre dans une courte vidéo publiée ce mardi 6 octobre, rappelant que "les masques sauvent des vies".

A 28 jours du scrutin, après une brève trêve à l'occasion de l'hospitalisation de Donald Trump, les offensives repartent de plus belle dans la campagne américaine. Le président américain, qui était hospitalisé depuis le 2 octobre, est rentré à la Maison Blanche en hélicoptère ce lundi soir depuis l'hôpital militaire de Walter Reed, dans la banlieue de Washington. Il a gagné le balcon de la résidence présidentielle, a salué les journalistes en contrebas et a ostensiblement ôté son masque, au mépris des règles édictées par les autorités sanitaires américaines. 

Face à cette mise en scène d'une convalescence encore incertaine, comme s'il avait vaincu le virus, son rival Joe Biden a tenu à rappeler la nécessité du port du masque en pleine crise épidémique en exécutant le geste inverse, soit d'enfiler un masque. 

Toute l'info sur

Donald Trump positif au Covid-19, la campagne bouleversée

"Les masques sauvent des vies" est-il écrit le temps de cette très courte vidéo scindée en deux, tel le split-screen de la série Amicalement Vôtre où Joe Biden regarde son public virutel dans les yeux. Une mise en scène répondant à une autre mise en scène.

Lire aussi

"Ne laissez pas le Covid contrôler vos vies", dit Trump "Allez dire cela aux 205.000 familles ayant perdu quelqu'un", répond Biden

Le milliardaire républicain, qui avait annoncé plus tôt dans la soirée qu'il reprendrait "bientôt" la campagne présidentielle, a aussi publié un message vidéo sur Twitter. "N'en ayez pas peur, vous allez le battre", y a-t-il déclaré à propos du Covid-19, avant d'ajouter "sortez, soyez prudents". "Ne le laissez pas contrôler vos vies", a-t-il également demandé aux Américains.

Son rival à la présidentielle Joe Biden a réagi en opposant le très lourd bilan de la pandémie qui, selon l'Université Johns Hopkins, a fait 210.117 morts aux Etats-Unis, de loin le pays du monde le plus endeuillé par le coronavirus. "J'ai vu un tweet qu'il a fait, ils me l'ont montré, il a dit 'Ne laissez pas le Covid contrôler vos vies'. Allez dire cela aux 205.000 familles qui ont perdu quelqu'un", a déclaré l'ancien vice-président américain, visiblement en colère, depuis la Floride.

Avec sa brève sortie de dimanche pour saluer depuis sa voiture ses partisans devant l'hôpital, Donald Trump avait manifesté son impatience de reprendre sa campagne à désormais moins d'un mois de l'élection présidentielle du 3 novembre face au candidat démocrate.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : vacciner les ados, "un impératif" pour viser l'immunité collective, selon le Pr Fischer

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

EN DIRECT - Euro : "On a réussi à faire 'revenir' Christian'", s'est réjoui le médecin de la sélection danoise

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.