Quotas de pêche post-Brexit : l’ultimatum de la France

Quotas de pêche post-Brexit : l’ultimatum de la France

La France riposte au Royaume-Uni sur la question de la pêche. Paris menace Londres d'une première salve de mesures. À partir de la semaine prochaine, les produits de la mer britanniques pourraient ne plus être livrés.

Pour certains, cela fait des semaines que leurs bateaux reviennent à moitié vides. Des pêcheurs français interdits d'exercer dans les eaux britanniques faut de licence. Et il ne reste plus que trois jours pour obtenir ce précieux droit de pêche.

Toute l'info sur

Le 20h

Une guéguerre administrative fruit du Brexit. Selon la France, moins de la moitié des licences ont été accordées. 300 seraient encore dues à nos pêcheurs. Après les discussions, voici désormais le temps des représailles.

À partir du 2 novembre 2021, si aucune avancée n'est constatée, plus aucun produit de la mer britannique ne pourra débarquer sur le sol français. Des contrôles douaniers et sanitaires seront aussi effectués systématiquement sur tous les produits anglais. Même zèle pour le contrôle des camions et celui des navires.

Enfin, dans un second temps, Paris pourrait aussi prendre des mesures dites émergétiques. C'est-à-dire faire payer plus son électricité aux îles de Jersey et de Guernesey.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.