Rapatriement des franco-afghans : des négociations en cours au Qatar

Rapatriement des franco-afghans : des négociations en cours au Qatar

On attend encore le retour des 49 franco-afghans évacués de Kaboul. Ils sont actuellement en transit au Qatar.

Les yeux rivés sur la télévision afghane, il guette un signe, une raison d'espérer que très vite, il retrouvera sa femme et ses trois enfants bloqués à Kaboul depuis un mois. Huit ans qu'ils vivent à Rennes, Ahmad Fawad gère une entreprise d'emballage alimentaire. Pourtant, sa famille n'a pas pu quitter Kaboul avec les autres résidents français il y a deux jours. Il est d'autant plus inquiet qu'il y a un temps, il a été plus longtemps interprète pour l'armée française. Il craint désormais des représailles.

Toute l'info sur

Le WE

Seuls leurs appels quotidiens lui donnent la force de tenir. "Malgré qu'ils soient coincés dans la maison, au moins ils sont vivants", confie-t-il. Les larmes d'un père impuissant. "Ils me manquent beaucoup", ajoute-t-il. À Rennes, une trentaine de franco-afghans et d'Afghans manquent à l'appel, dont deux enfants scolarisés ici. Une élève de CM2, a elle aussi, passé ses vacances à Kaboul. Avec ses parents, ils sont rentrés juste à temps, mais son meilleur ami n'était pas en classe à la rentrée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre d'hospitalisations en baisse de 11% sur une semaine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.