Lytton, ce village canadien où la température est montée à 49,6°C

Lytton, ce village canadien où la température est montée à 49,6°C

CANICULE - Un "dôme de chaleur" à l'intensité rarissime frappe depuis plusieurs jours l'Ouest du Canada. En particulier Lytton, un village où le record de chaleur du pays a été battu.

Environ 250 personnes au cœur d'une véritable fournaise. Le petit village de Lytton, à quelque 250 km au nord-est de Vancouver, a établi mardi un nouveau record de chaleur absolu pour le Canada : pas moins de 49,6°C, selon le service météorologique canadien. 

Si cette localité est habituée aux fortes chaleurs durant l'été, jamais le thermomètre ne s'était aventuré aussi haut. "Les habitants d'ici sont habitués aux températures élevées", a déclaré Jan Polderman, le maire du village, à un journaliste de Postmedia. Et l'édile d'ajouter que, en temps normal, la température grimpe déjà autour de 39 degrés. 

Toute l'info sur

L'Amérique du Nord frappée par une canicule sans précédent

"C'est assez fou"

Cette fois-ci, pour tenir le coup, la municipalité a ouvert un "cold center", un lieu climatisé dans lequel les habitants peuvent venir se rafraichir pour quelques heures. Mais dès qu'ils sont à l'extérieur, la chaleur devient suffocante. "L'air est comme le feu", a déclaré à CTV News Sergiou Riverso, de passage à Lytton.  "C'est assez fou", a reconnu Erin Aleck, qui habite sur place. Et d'ajouter : "Dès que vous sortez, c'est comme un coup de poing dans la gorge".

"Les gens, ils organisent leurs journées pour ne pas sortir entre 11h et 16h", selon le maire, lequel a rappelé que les villageois ont pour habitude de prendre de l'altitude pour trouver un peu de fraicheur, notamment auprès des lacs Pasulko et Botanie, à 1200 mètres d'altitudes. "J'ai regardé les prévisions et j'ai hâte d'être à vendredi quand il fera 33 degrés", a pour sa part estimé Denise O’Connor, qui dirige l'office du tourisme de Lytton. 

Lire aussi

Des dizaines de morts dans le pays

Ce village n'est pas un pas isolé : le mercure a encore facilement franchi la barre des 30 degrés mardi à Vancouver, bien au-dessus de la normale de 21 degrés en cette saison. Le mercure a également atteint les 42 degrés dans la station de ski de Whistler, au nord de Vancouver.

Cette vague de chaleur, à l'origine de plusieurs incendies de forêts de part et d'autre de la frontière canado-américaine, s'explique par un phénomène appelé "dôme de chaleur" : de hautes pressions emprisonnent l'air chaud dans la région. Les conséquences humaines, elles, sont d'ores et déjà dramatiques. La Gendarmerie royale du Canada et la police de Vancouver ont annoncé qu'au moins 134 personnes sont décédées subitement depuis vendredi dans la région de la métropole canadienne de la côte du Pacifique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.